Forex – EUR/USD : Tous les regards se tournent vers la BCE, EUR/USD affiche enfin une direction claire

(ProfesseurForex.com) – 200 pips. Le scénario hebdomadaire s’est réalisé. En espérant que vous aurez pu profiter de ce conseil lucratif.

En début de semaine, nous avions observé de nombreux risques pour l’Euro. Les principaux étaient la réduction du QE, la croissance US et l’inflation dans la Zone Euro. Il y avait fort à parier qu’il y avait matière à ce que l’Euro recule.

La FED a bel et bien réduit son QE, la croissance est resté robuste aux USA et l’inflation a de nouveau reculé dans la Zone Euro. Résultat, une baisse logique du cross EUR/USD sur le forex.

L’inflation recule à 0.7 % alors que le consensus tablait sur 0.9 %. Le risque déflationniste est e plus en plus palpable, ce qui incite les traders à penser que la BCE n’a d’autres choix que de rapidement passer à l’action.

Cerise sur le gâteau en cette fin de semaine, selon le WSJ, la Bundesbank serait en faveur d’un arrêt des stérilisations des achats des dette du programme SMP via lequel la BCE a acheté environ 220 Mds d’Euros d’obligations des pays en difficulté au plus fort de la crise. Cela veux dire tout simplement que la BCE se doterait donc d’un outil bien connu : Le QE (Quantitative Easing).

De bon augure pour le nouveau programme OMT de la BCE…

Cela a achevé EUR/USD qui a cassé les 1.35.

Autre facteur de baisse aujourd’hui, une réunion secrète aurait eu lieu entre la France et l’Allemagne afin de se mettre d’accord sur un nouveau plan d’aide.

N’oublions pas non plus le recul de 2.5 % des ventes au détail Allemandes en glissement mensuel ET annuel. Ce n’est pas de bon augure pour le rééquilibrage de la Zone Euro car chacun sait que cela nécessite une augmentation de la consommation Allemande afin de booster les importations en provenances des autres pays de la Zone Euro.

Les statistiques US ont également apporté leur pierre à l’édifice avec une hausse de la confiance des consommateurs selon l’université du Michigan en tandem avec Reuters, sans oublier l’indice PMI de Chicago au-dessus du consensus.

Il est fort probable que l’Euro reste sous pression la semaine prochaine puisque les anticipations quant à un nouvel assouplissement monétaire de la part de la BCE vont grandir à mesure que nous nous rapprochons de la conférence de presse de Mario Draghi (Jeudi prochain).

D’un point de vue graphique, il semble évident que EUR/USD affiche désormais une tendance baissière après un long moment en phase de consolidation.

La paire évolue actuellement autour de 1.35 sur le forex. Gare au prises de bénéfices de fin de semaines..

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés