L’avis des banques – AUD/USD : Le Crédit Agricole estime que le tableau de la paire n’est pas totalement noir

(ProfesseurForex.com) – Mitul Kotecha, responsable forex au Crédit Agricole, a déclaré ceci lors d’une interview.

« 2013 a été de façon certaine une mauvaise année pour le dollar australien. La paire s’est dépréciée face au dollar au second trimestre 2013 et n’a ensuite pas réussi à se reprendre plus tard dans l’année. Les perspectives pour 2014 ne semblent pas particulièrement radieuses mais nous restons optimistes sur le dollar australien (plus que le consensus) et attendons d’observer un mouvement vers les 0,93 d’ici fin 2014. De façon claire, la constante attention de la RBA sur la force de l’AUD n’a pas aidé la devise. Même si nous avons réduit notre opinion sur l’appréciation de l’AUD/USD cette année, nous estimons néanmoins que des gains seront réalisés grâce à l’avantage en termes de rendement.

L’AUD a été particulièrement sensible à la hausse des taux américains, enregistrant une corrélation forte avec les bons du Trésor. Sans surprise, l’AUD a par conséquent perdu du terrain face à l’USD. Cette relation suggère également que l’AUD restera plafonné par les taux américains, allant progresser au cours de 2014. Cependant, nous n’anticipons par que les pertes seront importantes.

Premièrement, le différentiel de taux entre les Etats-Unis et l’Australie ne s’est en réalité pas tant élargi. Deuxièmement, la RBA a probablement atteint la fin de son cycle d’expansion monétaire et de notre point de vue augmentera son taux directeur en 2014, un facteur soutenant l’AUD étant donné que cela n’est pas intégré dans le cours de la paire.

La croissance chinoise jouera bien entendu un rôle important du fait que l’Australie exporte de façon importante à destination de la Chine. Même si nous anticipons un certain ralentissement de la croissance chinoise, nous tablons toujours sur une augmentation de 7,2% du PIB, ce qui implique un soutient maintenu à destination de l’AUD. Un léger ralentissement chinois accompagné d’une reprise des économies majeures suggère que les prix des matières premières se maintiendront.

Au vu de ces éléments, rien ne pointe en direction d’un rallye pour l’AUD/USD, mais également rien en direction d’un plongeon. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.