L’avis des banques – EUR : La Barclays se demande si l’Euro ne va pas plutôt monter en attendant que la BCE agisse

(ProfesseurForex.com) – La première semaine de trading entière de 2014 a vu la volatilité augmenter sur le forex, particulièrement vendredi lors de la publication du rapport NFP. Jusqu’à ce moment, USD performait relativement bien, avec seulement le GBP qui a réussi à tirer son épingle du jeu face au billet vert. Mais tout cela s’est inversé après les NFP, le Dollar n’affichant finalement une hausse en fin de semaine que face au Dollar Canadien.

La relation entre les taux et le forex reste la clef et nous voyons davantage de preuves que les drivers normaux des taux (différentiel de croissance) sont de retour étant donné que la réduction du QE devient petit à petit un ancien débat.

Nous observons trois phases sur le graphe suivant :

Phase 1 : La FED annonce son intention de réduire le QE

Phase 2 : La FED utilise avec succès sa forward guidance pour faire reculer les anticipations d’une hausse du taux directeur

Phase 3 : Les anticipations sont désormais davantage liées aux développements économiques.

La forte réaction du Dollar face au NFP reflète cette dépendance des anticipations aux développements économiques. Les positions short sur EUR/USD et les taux US sont au plus haut depuis 18 mois depuis les NFP.

Cela étant dit, Matio Draghi a clairement signifié que la BCE fera plus si l’inflation recule davantage ou bien s les conditions monétaire et financière se resserent. Nous pensons que cela va arriver mais nous pensons surtout que l’Euro pourrait remonter tant que ce moment ne sera pas effectivement arrivé.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés