BCE : Retour sur les déclarations choc de Draghi qui on fait plongé l’euro à la réouverture

(ProfesseurForex.com) – L’euro a débuté la semaine par un gap baissier hier soir, ouvrant à 1,3852, après avoir clôturé à 1,3861 vendredi soir.

A l’origine de ce recul, on retrouve des propos inhabituels tenus par Mario Draghi ce weekend. Le patron de la BCE s’est en effet montré clairement dovish, en prévenant que si l’euro progresse davantage, la BCE mettra en place des mesures non conventionnelles d’assouplissement monétaire.

« Sur les derniers mois, le taux de change est devenu de plus en plus important pour la stabilité des prix. Nous sommes conscients que ce n’est pas le seul élément, mais cela a été un élément important. Donc dans un sens, si vous souhaitez que la politique monétaire reste aussi accommodante qu’elle l’est aujourd’hui, une hausse supplémentaire du taux de change requérerait davantage des stimulus monétaire » a en effet déclaré Draghi.

Interrogé au niveau du seuil spécifique à partir duquel la BCE compte intervenir, Draghi a refusé de fournir des précisions, rappelant que le taux de change de l’euro n’est pas en soi un objectif de politique monétaire.

Le lien avec l’inflation est cependant quasi direct, et Draghi a d’ailleurs estimé que l’euro fort a pesé sur l’inflation à hauteur de 0,4% à 0,5%. En d’autres termes, selon Draghi, l’inflation actuelle de la zone euro serait de 1-1,1% sans l’impact de l’euro fort.

Ces propos tenus samedi ont déjà reçu le « soutien » de Coeuré, qui a de son côté clairement affirmé que la BCE est prête à mettre en place un QE si la nécessité se confirme.

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.