EUR/USD: La paire a subit une certaine pression cette semaine, mais le contexte reste haussier pour la semaine prochaine

(FXStreet) – Peu de choses se sont passées cette semaine, malgré une chute de 70 pips environ entre la clôture d’hier soir et celle du vendredi précédent. Les vacances de Pâques jouent un rôle dans cette situation, mais ce n’est pas le seule raison de l’hésitation de l’euro : Les haussiers hésitent, alors que certains membres de ma BCE montrent les muscles, mais il n’y a pour l’instant aucun signe d’abandon de leur part.  Les vendeurs se sont manifestés à l’approche des 1.3850/60, mais la paire est tout de même parvenue à se maintenir au-dessus de 1.38, ce qui au final reste un facteur positif pour la paire.

Il y a cependant des évolutions dans le graphique journalier qui valent la peine d’être surveillées, à commencer par le gap d’ouverture du début de la semaine. Plus tôt cette semaine, le contexte graphique suggérait le commencement d’un renversement, et un certain épuisement de la tendance positive. Et même au cours de la semaine, les bougies montraient de larges ombres hautes, reflétant la pression baissière grandissante qui pèse sur la paire.

Mais au delà de cette simple « alerte », le fait est qu’il n’y a encore aucune confirmation technique baissière. La MM20 et les indicateurs son en territoire neutre, tandis que les prix se maintiennent au-dessus du retracement de 38.2% de la dernière hausse, autour de 1.3780, mais tout ceci s’intègre davantage dans une phase de consolidation que dans le développement d’une nouvelle tendance.

Le graphique montre aussi que les prix restent au-dessus de leur ligne de tendance haussière journalière qui court depuis 1.2755, le point bas de juillet 2013, et se situant actuellement autour de 1.3750. Aussi longtemps que la paire se maintient au-dessus de ce seuil, les risques de baisse restent contenus. Sous 1.3750, la paire pourrait tester 1.3640/60. Mais c’est seulement sous ce dernier seuil que la paire EUR/USD abandonnerait son potentiel haussier.

Pénalisée par les propos dovish des membres de la BCE, la paire a échoué à refermer le gap hebdomadaire, à 1.3890. Une accélération au-dessus de ce seuil permettrait de tester de nouveau le sommet annuel à 1.3966, puis 1.4000.

Graphique EUR/USD H4


Cette analyse est offerte par notre partenaire FXStreet