EUR/USD: La paire reste bloquée sous les 1.3850, et la baisse reste le scénario à privilégier

(FXStreet) – Le sentiment de marché continue de guider la paire EUR/USD, qui regagne du terrain depuis le début de la séance asiatique, mettant le dollar sous pression. La paire a progressé jusqu’à 1.3850 en séance européenne, mais des données de l’inflation décevantes ont stoppé son avancée. L’IPC de la zone euro définitif du mois de mars est ressortit à 0.5%, comme anticipé et comme en première estimation, son plus bas niveau depuis novembre 2009, augmentant les probabilités de voir la BCE agir lors de sa prochaine réunion du mois de mai.

La crise actuelle en Ukraine s’est aggravée sur les derniers jours, et les nouvelles en provenance de la région sont plutôt confuses. Malgré le fait que le marché ignore en partie cette crise, elle constitue tout de même un facteur de risque pour le Forex, et l’aversion au risque ne devrait pas s’évaporer si facilement au cours des prochaines jours.

D’un point de vue technique, le graphique H4 EUR/USD montre que les prix retracent vers la MM20 qui maintient une orientation baissière, tandis que les indicateurs ont échoué autour de leurs lignes médianes et se dirigent légèrement en baisse, soutenant peu une continuation haussière. Un support immédiat se trouve autour de 1.3810, et si les prix passent en dessous, la paire pourrait tenter de tester de nouveau la zone des 1.3780/90. Sous ce seuil, on pourra considérer que les baissiers ont gagné la bataille intraday, avec dans ce cas un objectif à 1.3720/30.

D’un autre côté, une accélération des prix au-dessus des sommets journaliers pourrait mener à une hausse à 1.3890, où la paire aura finalement comblé le gap hebdomadaire.

Graphique EUR/USD H4


Cette analyse est offerte par notre partenaire FXStreet