Forex : La stratégie PFX EUR/USD pour la semaine du 07 avril

(ProfesseurForex.com) – Après une semaine marqué par de bonnes statistiques US et surtout un discours très dovish de la part de Mario Draghi, les nerfs des traders vont probablement être soumis à rude épreuve car le sentiment reste éparse sur le forex.

En effet, l’idée d’un QE de la part de la BCE fait son chemin mais les septiques ont probablement plus d’arguments en leur faveur. Et ce ne sont pas les propos d’Yves Mersh aujourd’hui qui les inciteront à se rebiffer. Le gouverneur a déclaré que le QE était « un concept théorique »… autant dire que nous sommes encore loin du concret !

Mais les marchés savent très bien que si QE il y a, ce ne sera pas pour tout de suite. Il y a plus de chances que nous observions une nouvelle baisse du taux directeur ou bien un nouveau LTRO (qui pourrait à terme se transformer en véritable QE…?).

Ainsi, nous ne pensons pas l’idée d’un QE (qui a effectivement incité les traders à vendre l’Euro la semaine passée) a déjà fait long feu. La réaction haussière de ce début de semaine pourrait bien en revanche faire long feu.

Il faudra surveiller cette semaine les indices d’inflation parmi les grandes économies de la Zone Euro. De nouvelles baisses ne passeront pas inaperçue et si la semaine passée EUR/US avait réagi à la hausse suite à la chute de l’IPC de la Zone Euro (0.5 % y/y), cette anomalie a peu de chance de se reproduire (toutefois, la hausse de l’Euro suite à la publication de l’IPC, ce qui est normal puisque lorsque l’inflation baisse les taux réels augmentent, montre que la majorité des investisseurs s’attendaient la semaine passée à ce que la BCE ne fasse rien avant un bout de temps, probablement en juin prochain).

Autre chose à observer cette semaine, le G20 des ministres des finances… Ainsi que le FMI. Si les USA décident de montrer les muscles en faisant en sorte que la Russie apparaisse isolée, cela pourrait profiter au billet vert.

Mais dans l’ensemble, nous avons le sentiment qu(il n’y a pas de grand risque à la hausse où à la baisse cette semaine. La consolidation sera probablement de mise à moins que nous ayons des déclarations surprises. A ce sujet, soyons attentifs aux discours de Benoît Coeuré (BCE, il a hérité en début d’année du prestigieux portefeuille des relations internationales et européennes, ainsi que la représentation permanente à Washington), en quelque sorte l’ambassadeur de la BCE. Parions que le Français aura son mot à dire à propos du QE…

Très difficile de choisir un camp cette semaine mais étant donné que nous sommes plutôt enclins à privilégier la baisse, nous sommes d’avis de profiter des rebonds pour jouer la baisse, notamment en raison de la perspective de voir l’appétit pour le risque augmenter avant le G20 (la Russie pourrait décider de montrer les muscles du côté de l’Ukraine pour rappeler à l’Europe et les USA qu’il ne sera pas facile de l’isoler diplomatiquement et économiquement sur la scène internationale).

Il y aura potentiellement plus d’action sur USD/JPY et GBP/USD mais concernant EUR/USD, voici notre pari: La baisse, pour la quatrième semaine d’affilée.

Stratégie hebdomadaire :

Vente : 1.3775

Objectif : 1.3650

Stop loss : 1.3805

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.