La stratégie PFX EUR/USD pour la semaine du 21 avril

Le calendrier économique pas extrêmement chargé de cette semaine ne sera pas vraiment propice à la volatilité. Les traders vont probablement se tourner vers les gouverneurs et les indices PMI pour se faire une opinion.

Nous pensons que le risque est plutôt orienté à la hausse en l’absence d’événement marquant dans le calendrier économique. D’autre part, même si les gouverneurs de la BCE continuent d’avoir une rhétorique Dovish, il y a peu de chances que ces derniers arrivent à réellement peser sur l’Euro. Nous serons toutefois attentifs au discours de Mario Draghi qui pourrait réserver une surprise. Mais à notre avis, les investisseurs attendent désormais du concret.

En conséquence, il y a fort à parier que les drivers de fond du EUR/USD (différentiel de taux d’intérêt réels, flux de capitaux etc…) vont faire effet cette semaine et donc profiter à l’Euro.

Il faudra surveiller de près les indices PMI qui sont sur la bonne voie depuis plusieurs mois. Il n’y pas de raison que cela s’arrête. L’indice manufacturier national de la FED de Chicago a lui déçu ce matin et mis à part cet indice, il n’y aura bien que les commandes de biens durables US d’intéressant cette semaine. Les commandes de biens durables n’ont été très mitigés le mois dernier et les investisseurs attendent d’observer un rebond.

Il y a de bonnes chances que nous consolidions entre 1.38 et 1.39 cette semaine. A moins d’une surprise, nous ne pensons pas que la cross va abandonner facilement les 1.38 à la baisse ? Une tentative baissière n’est pas à écarter toutefois, mais cela sera une opportunité d’achat dans notre stratégie.

En l’absence d’amélioration nette des statistiques US où d’un assouplissement monétaire de la part de la BCE, nous sommes plutôt d’avis de privilégier la hausse de l’Euro, avec probablement les 1.40 en ligne de mire, voir plus haut si la BCE continue d’être passive.

N’oublions pas la situation en Ukraine. La Russie pourrait se voir imposer des sanctions prochainement et il y a fort à parier que nous observions un regain de violence dans se pays déchiré entre l’Europe et la Russie. L’augmentation de l’aversion au risque profite en général au Dollar. Mais tant que les troupes Russes ne s’éloigneront pas de la frontière, le Dollar ne devrait pas trop profiter des événements.

Nous plaçons un ordre d’achat sur 1.3815

Objectif : 1.3890

Stop loss : 1.3785

EURUSDH125

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + = 9

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>