L’avis des banques – EUR, USD : La pression monte pour Draghi – CIBC

(ProfesseurForex.com) – Après que les « points bleus » se soient rapprochés (anticipations des gouverneurs de la hausse du taux directeur) et que nous ayons appris que l’expression « période considérable » signifiait en réalité seulement 6 mois, les minutes de la FED ont finalement troublé de nouveau les eaux. Yellen a aussi fait marche arrière en tenant un discours relativement dovish la semaine suivante.

Toutefois, les récentes données d’emploi montrent que la faiblesse de ces derniers temps était liée au mauvais temps. Les vente au détail ainsi que la production industrielle ont aussi donné des signes de vie. Le rebond au deuxième trimestre devrait permettre au PIB de croître de 3.8 %. Si l’on met le marché immobilier de côté, les statistiques US se reprennent.

D’autre part, les récentes publications de l’IPC rendent la hausse du taux directeur plus facile pour 2014. En effet, l’IPC va probablement remonter en direction de 2.5 % d’ici la fin de l’année.

Du côté de l’Europe, nous avons depuis longtemps pointé la tolérance de la BCE vis-à-vis de la baisse de l’inflation. La BCE espère que la période de Pâque va permettre de faire remonter l’IPC en avril.

Mais la BCE est au moins devenue plus attentive quant à l’impact d’un Euro fort sur l’inflation. Il s’agit du premier en direction de nouvelles actions. Mais la BCE est partie pour prendre son temps.

La diminution du spread de taux entre le bund Allemand et les treasuries US devrait peser sur l’Euro. Le risque se dirige vers une baisse plus tôt que prévu de l’Euro dans le cas où la BCE agit très bientôt ou si la situation en Ukraine débouche sur une des problèmes d’importation énergétique.

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.