L’avis des banques – EUR/USD : Suite à la BCE, ANZ attend tout de même le rapport NFP pour décider de la direction du cross à court terme

(ProfesseurForex.com) – La BCE a annoncé un statu quo monétaire en dépit de la forte baisse de l’inflation au mois de mars (0.5 % y/y) mais a profité de l’opportunité pour renforcer sa forward guidance, en particulier via les politiques monétaires non conventionnelles.

ANZ pense que l’absence d’action de la BCE et le bourgeonnement de la croissance illustrent les difficultés de la BCE à faire baisser l’Euro, d’autant plus que la balance courante reste bien excédentaire.

« Sur le taux de change, Mario Draghi a réitéré que la valeur de l’Euro est un facteur de plus en plus important dans la prédiction d’inflation à moyen terme tout en rappelant que le taux de change n’était pas un objectif de politique monétaire. Le taux de change, tout comme le prix du baril, est un facteur exogène qui explique la baisse de l’inflation. La BCE apparaît de plus en plus exposée au taux de change en d’autres termes. »

« Nous continuons de penser que les fondamentaux vont supporter l’Euro mais qu’il faudra attendre le rapport NFP pour anticiper une direction à court terme. »

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.