Ukraine : Les échauffourées continuent entre l’OTAN et la Russie, une petite pointe d’aversion pour le risque se fait sentir

(ProfesseurForex.com) – En début de semaine l’appétit pour le risque avait fortement augmenté en raison d’un apaisement certain entre la Russie et les occidentaux, notamment en raison de l’annonce d’un retrait partiel des troupes Russes de la frontière avec l’Ukraine.

Mais l’OTAN semble peu certain que cela soit effectivement le cas. En conséquence, l’OTAN annonce considérer la stationnement d’une brigade de 5000 soldats (On ne parle pas encore de division) en Europe.

La Pologne a expressément demandé hier le stationnement de 10 000 soldats de l’OTAN sur son territoire après avoir déjà reçu en renfort une dizaine de chasseurs Américains F-16)

Sans parler que la Russie menace de fermer les Mac Donald sur son territoire…

La Russie a rappelé hier à Moscou son plus haut représentant militaire auprès de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), nouvelle conséquence de la crise ukrainienne. « Nous ne voyons pas l’intérêt de poursuivre notre coopération militaire habituelle » avec l’Organisation, a déclaré jeudi 3 avril le vice-ministre de la défense, Anatoli Antonov, cité par l’agence RIA. L’Alliance atlantique s’est bornée à prendre acte de la décision russe.

Quelques heures plus tôt, la Russie avait demandé à l’OTAN des éclaircissements sur ses activités en Europe orientale, où l’Organisation s’est engagée à renforcer la défense des pays membres situés aux portes de la Russie. Cette demande a valu à Moscou une réaction ferme du secrétaire général de l’Alliance, Anders Fogh Rasmussen, qui a accusé la Russie de « violer tous les principes et les engagements internationaux qu’elle a pris, et en premier lieu celui de ne pas envahir des pays tiers ».

Ce regain de tensions ne peut que peser davantage sur EUR/USD.

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.