Analyse EUR/USD : Draghi continue de procrastiner mais la demi-promesse d’une action en juin a convaincu les marchés

(ProfesseurForex.com) – EUR/USD finit la journée en déroute, en chute libre de plus de 150 pips suite à la conférence de presse de Mario Draghi.

EUR/USD était sous pression haussière depuis le début de la semaine, n’allant même pas chercher le seuil déclencheur de notre stratégie hebdomadaire pourtant placé relativement haut.

C’est bien entendu les anticipations de statu quo monétaire de la part de la BCE, laissant présager un retour sur les 1.40 qui incitait les traders à privilégier la hausse d’entrée de jeu. Ce fut le cas mais comme toujours, nous ne sommes jamais à l’abris d’un discours Dovish.

Mario Draghi ne pouvait pas se montrer beaucoup plus Dovish qu’aujourd’hui puisqu’il a littéralement laissé entendre qu’un assouplissement monétaire était prévu pour juin, lors de la publication des nouvelles projections économiques.

« Le conseil est confortable avec le fait d’agir en juin lors de la publication des nouvelles projections économiques. »

Difficile de faire plus dovish et après être grimpé jusqu’à la lisière des 1.40, le cross est tombé comme un pierre.

D’autre part, la BCE a répété qu’elle surveillait de près l’évolution du taux de change tout en signalant à tous ceux qui demandent publiquement un assouplissement monétaire (OCDE, FMI, banque mondiale, Ministères des finances Français et Italien etc…) que leurs propos risquent de dégrader la crédibilité de la BCE.

Le consensus au sein du conseil des gouverneurs est qu’ils ne souhaitent pas qu’une période de basse inflation s’installe dans la Zone Euro.

Les bons chiffres hebdomadaires du chômage US ont probablement aussi participé à ce large retracement.

Le témoignage de Janet Yellen devant le Sénat US fut similaire à celui de la veille.

D’un point de vue graphique, la paire retourne à l’intérieur de son canal de consolidation1.3790-1.3890.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.