Analyse EUR/USD : La paire recule un peu plus, sur rien de très concret, le caractère moutonnier des marchés est palpable

(ProfesseurForex.com) – Les traders se répètent en boucle qu’ils doivent désormais acheter le Dollar et de nombreuses banques y vont de leur prévision. Est-il raisonnable de se risquer à jouer à contre courant quant l’effet moutonnier devient si assourdissant ? Probablement pas.

Ce matin, il a fallu que le WSJ annonce que la Bundesbank a donné son accord pour une baisse du taux directeur en juin si les perspectives d’inflation 2016 étaient révisées en baisse pour que EUR/USD dévisse d’une cinquantaine de pips, les marchés continuant d’intégrer dans leurs prix une baisse des taux directeurs.

Cela n’est pas suffisant avec 300 pips de baisse en l’espace de quelques jours ?… La spéculation va bon train et l’esprit grégaire commence à se mettre en place sur le forex, le Dollar parvenant à conserver ses supports en dépit de ventes au détail décevantes.

En effet, si la consommation n’est pas là pour booster la croissance, d’où viendra-t-elle ? Pas de l’investissement, pas du marché immobilier qui n’en finit plus de décevoir, pas non plus des exportations qui malgré des signes encourageants il y a quelques mois, reste très déficitaire. Sans compter que les flux de capitaux sont toujours en faveur de la Zone Euro et ses pays périphériques.

Goldman sachs a révisé sa perspective de croissance à 3.5 % contre 3.9 % précédemment pour le T2. La Barclays a révisé sa perspective pour le T1 à -0.6 % contre -0.2 % précédemment dans le sillage de la faible accumulation de stocks, un autre facteur qui risque de ne pas beaucoup supporter la croissance US…

L’IPI, en reculant de 0.4 % ne plaide pas non plus pour la hausse du Dollar aujourd’hui mais force est de constater que le scénario était écrit à l’avance. En effet, même la réaction de la Bundesbank « Le support à la BCE n’est pas automatique » n’a pas vraiment inciter les trader à corriger le mouvement baissier.

Le nouveau plus haut historique du S&P 500  (1900 pts) a potentiellement ragaillardit les Dollar Bulls…

D’un point de vue graphique, les 1.37 sont le dernier support avant le seuil pivot des 1.3680/88 dont la cassure pourrait inciter les baissiers EUR/USD à aller chercher les 1.35, ce que visent de nombreuses banques d’investissement depuis jeudi dernier.

La paire évolue actuellement juste au-dessus de 1.37 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.