Analyse EUR/USD : Les baissiers prennent les choses en main avant même Yellen et les minutes

(ProfesseurForex.com) –EUR/USD n’a pas profité de la corrélation avec GBP/USD n’est plus, c’est un constat. Alors que le GBP caracole de nouveau, les baissiers ont profité d’un test des 13730 pour tenter une nouvelle sortie.

Nous sommes actuellement sur les 1.3675, à la lisière des 1.3660, un seul dont la cassure pourrait de nouveau ouvrir la voie à un nouveau plus bas significatif et qui consoliderait grandement la stratégie baissière avec les 1.35 en ligne de mire.

EUR/USD n’as pas profité de la balance courante largement excédentaire de la ZE. Un facteur qui est pour beaucoup dans la hausse de l’Euro depuis un certain temps. Même cette donnée fondamentale n’a pas permis à l’Euro de rebondir (notons que nous étions en-dessous du consensus).

Le Dollar souffre face au GBP (bonnes ventes au détail et un communiqué de la BoE netre mais qui pointe toujours plutôt vers une hausse du tax directeur plus tôt que prévu) mais aussi face face au JPY. La hausse de ces deux monnaies face au Dollar alors que l’Euro tombe est assez préoccupante et montre que les baissiers restent fermement maîtres de la paire.

Les traders anticipent peut être un message Hawkish de la part de Janet Yellen. Mais ils risquent d’être déçu car la présidente a une réputation de « colombe » (dovish). Nous verrons bien ce que nous disent les minutes mais il est vrai qu’il y a eu une réunion en petit comité la dernière fois, sur la politique monétaire de moyen terme (stratégie de sortie de la politique monétaire ultra-accommodante donc).

D’un point de vue graphique, la paire teste les 1.3660 et une cassure devrait inciter les baissiers à aller marquer un nouveau plus bas. Mais en l’absence de données économiques, nous sommes d’avis que pour un tel mouvement, il faudra probablement attendre Janet Yellen ou les minutes de la FED.

La paire évolue actuellement autour de 1.3660 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.