FOREX : La stratégie PFX EUR/USD pour la semaine du 19 Mai

(ProfesseurForex.com) – Le calendrier économique sera beaucoup moins étoffé que la semaine passée et mis à part le discours de Janet Yellen et les minutes de la FED, nous ne voyons pas de grand risque de volatilité pour EUR/USD.

D’autres gouverneurs prendront la parole mais bien évidemment, c’est Janet Yellen que chacun attendra religieusement cette semaine. D’ici là, nous devrions rester au-dessus des 1.37. Mais méfiance car la pression baissière pourrait rester palpable en attendant les minutes car nous aurons le compte rendu de la réunion en comité restreint qui a eu lieu lors de la dernière réunion de politique monétaire du FOMC. La réunion avait pour intitulé « Politique monétaire de moyen terme »… Autant dire que les prochaines actions de la FED ont probablement été discutées sérieusement. Et alors que la BCE va très probablement agir en Juin, nous ne serions pas étonnés si la FED nous a réservé une petite surprise. En effet, les grande banques centrales ont tendance à agir en même temps…

Gardons aussi un oeil sur les ventes du secteur immobilier vendredi. En effet, le secteur commence à réellement inquiéter…

Notons aussi que l’élection en Ukraine aura lieu ce dimanche 25. Il est de notoriété publique que la Russie veut reculer ce vote et qu’elle a supporté d’une manière ou d’une autre les rebellions en Ukraine de l’Est afin de créer un climat incompatible avec un vote présidentielle. Poutin a réitéré aujourd’hui que les troupes sont entrain de se retirer mais l’OTAN et ses satellites disent le contraire. Mef !.. Le milliardaire Poroshenko (pro-Europe, vétéran de la politique mais qui de très grands intérêts en Russie..) semble être assez largement en tête des élections devant la charismatique Tymoshenko (qui clame que ces sondages sont archi faux) et l’ancien ministre des finances, Mr Tigipko (aussi député).

Voici les deux sujets qui risquent de faire pencher EUR/USD d’un côté ou de l’autre. Nous restons d’avis que le retournement baissier définitif pour 2014 n’a pas encore sonné. Il est probable que nous ne parviendrons pas à aller beaucoup plus haut que 1.40 mais nous ne pensons pas que c’est vraiment la BCE qui a les cartes en main mais plutôt l’économie US. En effet, si les perspectives de croissance US restent supérieures à 3 % pour le T2, EUR/USD ne remontera pas sur 1.40. Mais si l’économie US venait à décevoir de nouveau fin mai/juin, EUR/USD remontera, même si la BCE abaisse son taux directeur.

Les marchés ont acheté les propos de Draghi mais une simple baisse du taux directeur (voir même des taux directeurs) ne changera pas la face du monde, loin de là, et les fondamentaux économiques reprendront leurs droits.

Descendre en-dessous de 1.37 alors que nous n’avons encore rien vu de la part de la BCE nous semble exagéré. Nous continuons de tabler sur un rebond, limité toutefois, à moins d’une surprise Dovish de la part de Janet Yellen.

Achat : 1.3720

Objectif : 1.3775

Stop loss : 1.37

Objectif modeste car la volatilité risque d’être faible cette semaine. Si la volatilité s’active rapidement, en revanche, viser 1.38 est aussi jouable. Dans tous les cas, tenter un achat sur les 1.37, dans ces environs, cela devrait ne pas être très très risqué.

N’oubliez pas de jeter un oeil sur notre sélection des événements importants à suivre cette semaine. Un trader averti en vaut 10…

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.