France : Le candidat à la présidence de la Commission Européenne, Martin Schulz, est prêt à donner un an de plus pour atteindre les objectifs de déficit budgétaire

(ProfesseurForex.com) – C’est une déclaration qui va plaire à la France et l’talie mais qui risque de déplaire fortement à l’Allemagne… Martin Schulz, ancien président du Parlement européen et candidat des sociaux-démocrates à la présidence de la Commission européenne, se dit prêt à accorder un délai supplémentaire d’une année à la France et à l’Italie pour qu’elles ramènent leur déficit public sous la barre des 3 % du PIB.

La France a déjà bénéficié d’un délai de deux ans, jusqu’en 2015, pour atteindre cet objectif. Mais, selon les prévisions de la Commission européenne rendues publiques lundi , le déficit public devrait atteindre 3,4 % l’an prochain. L’OCDE prédit , de son côté, un déficit à 3,1 % du PIB.

L’autre candidat à la présidence de la commission Européenne, le Luxembourgeois Jean Claude Juncker (ancien président de l’Eurogroupe, de droite) ne fait pas montre de la même mansuétude à l’égard de la France.

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.