L’avis des banques – BCE : La réaction de ING, Commerzbank, Nomura, Crédit Agricole etc…

(ProfesseurForex.com) – Voici la réaction des analystes des grandes banques à propos de la conférence de presse de la BCE :

Nomura : « Même si Mario Draghi ne s’est pas avancée quant à type d’assouplissement particulier, il a clairement mis les marchés en alertes pour un assouplissement monétaire au mois de juin. Si les projetions économiques de la BCE sont modifiées dans le mauvais sens, il est quasiment certain que la BCE agira. D’autre part, le conseil des gouverneurs est clairement déçu par la faiblesse de l’inflation. Nous avons l’impression que les projections d’inflation seront révisées à la baisse sans compter que le taux de change devient de plus en plus un sujet d’inquiétude. Nous anticipons une baisse des taux directeurs en juin. »

Commerzbank : Draghi s’est rapproché d’une baisse du taux directeur mais tout dépendra des nouvelles projections d’inflation du mois de juin. Si les projections d’inflation sont abaissées de plus de 0.1 %, les taux d’intérêt seront probablement abaissés. Mais nous refusant pour le moment de prédire officiellement une baisse des taux directeurs car la BCE est très dépendante des données économiques mensuelles et il en reste beaucoup avant la prochaine réunion de la BCE.

Crédit Agricole : « C’est la première fois qu’un président brise la règle selon laquelle la BCE ne s’avance pas sur ses décisions futures de politique monétaire. Cela tourne l’attention vers ce que la BCE est prête à faire, en parallèle d’une baisse du taux directeur et d’un renforcement de la forward guidance. »

Investec : « Il y a eu quelques signaux assez clairs que la BCE agira en juin. La question étant maintenant de savoir ce que la BCE compte faire pour assouplir sa politique monétaire. La boîte à outils est grande et Mario Draghi n’a pas donné d’indice de ce côté là. »

ING : « Nous pensons que Mario Draghi s’est mis (avec la BCE) dans un coin à partir duquel il sera difficile de s’extraire après avoir fortement augmenté les probabilités d’un assouplissement monétaire en juin. Nous sommes toujours hésitants à affirmer que la BCE agira en juin car Mario Draghi a bien spécifié que cela dépendra de l’évolution des projections d’inflation. Si la BCE avait été réellement prête à agir, elle aurait pu le faire en avril. Nous ne sommes pas convaincus que la BCE agira mais la probabilité a effectivement augmenté. »

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.