L’avis des banques – EUR : Quelle est la suite des événements ? – Merrill Lynch

(ProfesseurForex.com) – Voici les anticipations de Merrill Lynch concernant l’Euro :

QE or not QE ?

Comment la BCE va s’occuper de la baisse de l’inflation au cours des prochains mois sera le driver clef pour l’Euro. Notre analyse suggère que bien que l’économie réelle justifierait un taux de change EUR/USD bien plus bas, la politique monétaire de la BCE empêche en partie ce scénario.

C’est la raison pourquoi la corrélation entre les indicateurs économiques et EUR/USD a cessé d’exister. Cette corrélation pourrait faire son retour si la BCE assouplissait sa politique monétaire. Etant donné que l’inflation déçoit et que les anticipations d’inflation se réduisent, la possibilité d’une intervention de la BCE via une politique monétaire non conventionnelle a augmenté.

Toutefois, la BCE pourrait continuer de prendre son temps, décevant les marchés à court terme. Nous pensons qu’un QE est peu probable avant le T3 étant donné que la première réaction de la BCE fasse à la baisse de l’inflation sera plutôt une baisse du taux directeur. Un large QE avec l’intention ferme retourné à l’objectif d’inflation de 2 % aurait un impact très négatif sur l’Euro. Néanmoins, un QE en direction des banques pourrait être positif pour l’Euro sous certaines conditions.

Nous prévoyons toujours la baisse pour EUR/USD, à contre courant du marché.

Bien que EUR/USD reste vigoureux, avec des risques à la hausse, nous attendrons que les statistiques US s’améliorent pour vendre. Mais il se pourrait que cela prenne plus de temps que prévu pour que EUR/USD faiblisse de manière nette. La reprise économique US n’est pas assez vigoureuse pour inciter les marchés à anticiper une hausse du taux directeur plus tôt que prévu.

La BCE reste indécise, cela devrait maintenir EUR/USD à l’intérieur de son range tout au long du deuxième trimestre.

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.