La croissance de la Zone euro est en panne, la BCE va-t-elle agir de nouveau?

 

draghi1508

(ProfesseurForex.com) – La croissance de la Zone euro inquiète, avec les chiffres décevants publiés cette semaine : L’Italie et l’Allemagne ont en effet observé un recul de leur PIB pour le T2, tandis que celui de la France parvenait à peine à rester nul, et que celui de la zone euro affichait un timide +0,7%, contre +0,9% au T1.

D’ailleurs, le Financial Times en tirait ce matin de sévères conclusions, estimant  qu’il est « difficile d’imaginer de quelles preuves supplémentaires les politiques européens ont besoin avant de reconnaître que leur projet de croissance pour la zone euro ne fonctionne pas. »

De son côté, la Commerzbank a estimé que il « n’est plus possible de parler de reprise dans la zone euro », et d’autres grandes banques et analystes prestigieux sont du même avis.

Tous les regards se tournent donc désormais vers la BCE, mais après les mesures mises en place au mois de juin, il semble que la BCE ne puisse plus faire grand chose de plus…

Le point sur les dernières mesures de la BCE

Lors de sa réunion du mois de juin, la BCE, la BCE a mis en place un package de mesures dont elle attends toujours de voir les effets positifs sur l’économie.

La plus importante de ces mesures est un programme de prêts ciblés et à très long terme (TLTRO), pouvant atteindre jusqu’à 1.000 milliards d’euros, sensé permettre aux banques de se financer à des conditions avantageuses, en tant qu’incitation à prêter davantage aux entreprises. Le premier de ces prêts sera accordé en septembre.

La BCE avait également décidé de réduire le taux directeur à un nouveau plus bas historique à 0,15%, et a également pris une décision inédite, avec un taux de dépôt négatif, mesure qui vise également à inciter les banques à prêter plutôt que de laisser dormir leurs réserves dans les coffres de la BCE.

A propos de ces mesures, le président de la BCE Mario Draghi a déclaré la semaine dernière qu’elles « sont en train de prendre le chemin de l’économie réelle » et « vont contribuer à un retour de l’inflation », mais plusieurs analystes estiment que la BCE joue actuellement la montre, « croisant les doigts » pour enfin voir arriver les impacts positifs de ces mesures.

Selon la BCE, c’est en effet désormais aux gouvernement de prendre la main, en mettant en place les réformes nécessaires à un renforcement de la croissance.

Quelles nouvelles mesures pourrait prendre la BCE ?

Mais face à des gouvernements qui pourraient rester passifs, ou trop tarder à prendre les décisions nécessaires, la BCE pourrait être contrainte d’agir à nouveau, face à un contexte économique trop fragile pour résoudre définitivement les problème de dette des pays périphériques de la zone euro, ou faire remonter l’inflation vers l’objectif de la BCE.

La marge pour une baisse de taux est désormais presque inexistante, et il ne reste donc à la BCE que les « mesures non conventionnelles », en d’autres termes les achats d’actifs (QE), mais la mise en place de telles mesures devrait rencontrer plusieurs obstacles.

Les statuts de la BCE, et l’opposition de l’Allemagne rendront en effet délicate la mise en place d’un QE, et la BCE pourrait au lieu de cela tenter de revitaliser le marché, sinistré depuis la crise, avec des titres adossés à des prêts (ABS), pour faciliter le financement des entreprises.

De tels leviers ne seront toutefois activés que « si les prévisions d’inflation de moyen terme changeaient », a prévenu le patron de la BCE, ce qui ne devrait pas arriver avant la fin de l’année. analystes.

L’efficacité de ce genre de mesures n’est par ailleurs pas garantie, et certains estiment qu’un QE serait assez inefficace en zone euro compte tenu du désendettement du secteur privé, de l’absence de besoin de liquidités des banques, ainsi que les taux d’intérêts déjà très bas.

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 × = trente deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>