L’Euro va-t-il rebondir devant les mains vides de Mario Draghi ?

 

article-2182836-1458CE48000005DC-884_468x286

(ProfesseurForex.com) – Comme tous les premiers jeudi du mois , nous aurons droit à la grande messe monétaire Européenne. Réunion de tous les gouverneurs des banques centrales des pays membres de la Zone Euro avec dans la foulée la conférence de presse (PS : partir de janvier 2015, les conférences de presse de Mario Draghi espacés d’un mois et demi).

Il ne faut bien entendu s’attendre à un statu quo monétaire. En effet, la BCE a tiré ses dernières cartouches conventionnelles lors de sa réunion du mois de Juin.

Pour rappel, tous les taux directeurs ont été abaissés, même le taux de rémunération des dépôts qui est désormais négatif.

D’autre part, de nouveaux LTRO ont été annoncés pour la rentrée. Mario Draghi s’attend à ce que les banques empruntent 1000 Mds d’Euros à 5 ans. Les banques ne seront pas autorisées à emprunter des montant supérieurs à trois fois ce qu’elles prêteront.

La BCE avait aussi décidé de stopper la stérilisation du programme SMP qui avait permis d’acheter plus de 100 Mds de dette souveraine au plus fort de la crise de la dette. Le programme s’est transformé en QE.

Enfin, concernant le QE, la BCE avait aussi annoncé avoir « accéléré sa préparation en vue d’un programme de rachat d’ABS ». Un QE est en préparation donc.

Et au vu des dernières statistiques économiques dans la Zone Euro, il y a fort à parier que nous en ayons besoin. En effet, l’activité économique reste atone comparé à celle des USA et ce n’est pas l’activité de crédit qui permettra de relancer la machine. En effet, avec l’audit bancaire qui arrive, les banques rechignent à prêter sans compter que la demande ne semble pas mirobolante de la part des entreprises et du secteur privé.

C’est précisément avec l’objectif de relancer le crédit (et donc la consommation afin d’enclencher un cycle économique vertueux) que la BCE a mis le paquet en Juin avec l’espoir de faire remonter l’inflation (0.4 % y/y dans la Zone Euro en Juillet…).

Est-ce que cela sera suffisant ? Seul l’avenir le dira et c’est précisément pour cela que la BCE va rester en stand by au mois jusqu’à la fin de l’année, le temps de jauger l’impact de ces mesures.

Tout ce que peut faire Mario Draghi à ce stage étant donné la faiblesse de l’activité économique et le risque déflationniste palpable, c’est continuer de faire miroiter un QE (Quantitative Easing) au marchés.

Le contraste économique est nettement en faveur du Dollar (il faut tout de même rappeler que la croissance US se fait à crédit puisque la balance commerciale reste largement déficitaire sans compter que les taux bas n’incitent pas vraiment à l’investissement chez l’Oncle Sam) mais la politique monétaire reste plus accommodante du côté de la FED.

La divergence de politique monétaire glisse lentement en faveur du Dollar mis tant que la FED sera davantage prête à rehausser les taux directeur en retard plutôt que trop tôt, l’Euro gardera un peu de soutien sur le forex.

Attention donc, la rhétorique de Mario Draghi ne pourrait pas suffire au bonheur des baissier EUR/USD avec un rebond à la clef, de retour au-dessus de 1.34.

Trouvez ICI LE LIEN VERS LA CONFERENCE DE PRESSE DE MARIO DRAGHI

INFLATION ZONE EURO Y/Y

euro-area-inflation-cpi

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 × = vingt

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>