Avis de banque – EUR/USD : BMO explique comment trader l’euro en vue de la BCE

(ProfesseurForex.com) – Que s’est-il passé et que va-t-il se passer ?

D’un point de vue FX et taux, deux développements depuis la dernières baisse du taux directeur de la part de la BCE ont placé cette dernière dans une position difficile. La croissance de la Zone Euro du T2 a stagné et les tensions avec la Russie ont augmenté. Ces deux facteurs expliquent pourquoi les couvertures sur les short EUR/USD étaient à peine détectables la semaine passée en dépit de la légère hausse au niveau de l’inflation hors énergie et alimentation ainsi que la masse monétaire.

Comme en Août, une nouvelle expansion du Bilan de la BCE est pour le moment retenue par 4 facteurs. Premièrement, les résultats des premiers TLTRO sont toujours inconnus et il est difficile de justifier des actions plus agressives en même temps que ces TLTRO. Deuxièmement, davantage de progrès au niveau des réformes sont nécessaires par Paris et Rome. Troisièmement, les résultat de l’audit bancaire général ne sont pas attendus avant début octobre et quatrièmement, les taux US ainsi que le Dollar sont attendus en hausse. Le BCE a donc vouloir attendre de voir « quand » et « de combien ».

z62

Les derniers chiffres d’inflation ne sont pas une excuse pour Draghi afin qu’il puisse cesser sa rhétorique dovish mais plutôt une excuse pour l’enjoliver. Il pourrait en profiter pour dire que les précédentes mesures de politique monétaire ont permis d’inverser la tendance de l’inflation. Etant donné qu’il n’y a pas encore de consensus au sein du conseil des gouverneurs pour lancer un QE, Mario Draghi devra probablement passer une partie de la conférence de presse à bluffer. Si Mario Draghi continue de booster sa rhétorique en faveur d’un QE alors même qu’il n’y a pas encore de consensus, cela devrait faire baisser davantage les taux à court terme et capper l’Euro. Draghi pourrait continuer son teasing sur le QE en donnant de plus amples détails et notamment en soulignant la divergence de politique monétaire entre la BCE et la FED.

Mais le risque que les marchés soient déçus est plus grand aujourd’hui qu’ils ne l’étaient au début du mois de d’Août. En effet, les taux d’emprunt Allemands sont négatifs jusqu’à des maturités de 3 ans, preuve que les investisseurs intègrent dans les prix un QE. Donc l’Euro est modérément vulnérable à une correction haussière cette semaine dans le sillage de la BCE.

Nous recommandons de vendre EUR/USD entre 1.3250 et 1.3325.

z63

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + = dix

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>