Brokers No Dealing Desk ECN STP VS Market Maker : Quelles differences ?

(TousLesBrokers.com) – L’une des tâches du broker est de contrôler le risque entreprit par son client sur les marchés.

Nous aborderons dans cet article la notion de brokers No Dealing Desk, de Market Maker et de broker Dealing Desk STP et ECN.

Broker No Dealing Desk :

Ce type de broker transfère les ordres de trading de son client vers un Market Maker qui intervient comme contrepartie. Un broker Dealing Desk lui en revanche contrôle le risque de sa société à l’aide du market making.

Un certain nombre de broker usent du terme « No Dealing Desk » comme d’un argument publicitaire déclarant que les brokers Dealing Desk perçoivent de l’argent sur les pertes de leurs clients. Les intérêts du client sont donc remis en cause. Au fil de cet article, vous pourrez vous rendre compte par vous-même qu’il y a peu de différence entre ces brokers car dans un cas comme dans l’autre l’ordre passera par un Market Maker.

Les brokers NDD ont pour argument essentiel de voir leur client prospérer sur les marchés car ils ne prennent pas de positions contre leurs clients comme les Markets Maker peuvent le faire. Il est normal alors de se dire que ce type de broker est plus sûr et correspond aux intérêts du client. Néanmoins, une étude statistique publiée par la NFA aux Etats-Unis démontre que les clients des brokers NDD perdent aussi souvent leur argent, voire plus.

Ni les brokers NDD, ni les brokers DD ne cherchent à gagner de l’argent sur les pertes de leurs clients. Ils tentent tout simplement de gagner de l’argent sur les trades effectués, gagnants comme perdants.

Les courtiers Dealing Desk ou Market Maker :

Les Market makers quant à eux ne transfèrent pas la totalité des ordres vers des contreparties externes, ils ont le droit de confronter les ordres de leurs clients entre eux pour gagner la totalité du spread.

Prenons un exemple concret : Si le client achète un produit vendu par un autre client, l’ordre n’ira pas réellement jusqu’au marché interbancaire car le Dealing Desk du Market Maker peut couvrir les postions de ses clients sur le marché interbancaire avec de meilleurs prix face à la demande du client. Dans le cas présent, le broker gagne sur le spread ainsi que sur la différence entre le prix exigé par le client et le prix réel obtenu sur le marché.

Les brokers No Dealing Desk STP et ECN:

Deux catégories de broker No Dealing Desk existent : les brokers STP ou ECN STP. A la base un broker NDD n’est qu’un intermédiaire des transactions qui transfère les ordres vers les Market Makers en prenant une commission au passage. Il s’avère que le travail du broker ne s’arrête pas là, en réalité il fait aussi du market making en comparant les prix des différents fournisseurs de liquidité afin d’obtenir un spread minimum pouvant atteindre 0. Ce n’est pas pour autant que ce dernier vous proposera un spread nul, le courtier empochera alors une commission supplémentaire au même titre qu’un Market Maker.

Le broker STP: STP signifie Straight Through Processing. Ce type de broker transfère les ordres du client directement à ses fournisseurs de liquidité. Il obtient les meilleur prix disponible grâce à un choix multiple de fournisseur. Une légère hausse du spread lui permet de se rémunérer.

Le broker ECN: ECN signifie Electronic Communication Networks. Ici le broker permet au client d’interagir avec les ordres des autres clients au sein du réseau ECN. Les usagés de ce réseau peuvent être des banques, des hedges funds, d’autres courtiers ou encore des traders. Ces acteurs interagissent pour offrir les meilleurs prix acheteurs et vendeurs. Grâce à ce réseau les acteurs peuvent voir le carnet d’ordre des autres participants et donc la profondeur du marché. La rémunération de ce broker est une commission sur le volume de transaction de ses clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× trois = 18

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>