Conférence de presse sous haute tension pour Mario Draghi

Draghi

(ProfesseurForex.com) – Mario Draghi a lancé un nouveau pavé dans la marre à Jackson Hole en se rangeant du côté de ceux qui prônent la relance budgétaire afin d’accompagner la politique monétaire de la BCE.

C’est un tournant qui a d’ailleurs incité la Chancelière Allemande et son ministre des finances à appeler le président de la BCE après son escapade aux USA, terre de QE…

Mais le fait est qu’aujourd’hui, il n’y a pas d’accord en Europe quant à l’idée d’une orientation budgétaire d’ensemble, et le filet de sécurité susceptible d’être apporté par la BCE aux États souverains est réservé aux seuls pays acceptant de s’engager sur un programme d’actions négocié (OMT).

Toutefois, notons qu’aujourd’hui, la représentante Allemande au directoire de la BCE, Mme Lautenschlaeger, a déclaré que la BCE n’était pas nécessairement contre les « Euro-obligations ». Ces fameux emprunts qui seraient garantis par l’ensemble de la Zone Euro et que François Hollande a tenté de remettre au goût du jour pour finalement y renoncer devant l’intransigeance d’Angela Merkel. Mario Draghi aurait-il donc, si on lit entre les lignes, plaidé pour une intégration plus grande au niveau budgétaire?

Mario Draghi sera donc attendu sur ce sujet. La perspective de voir la Zone Euro relâcher ses efforts de consolidation budgétaire est probablement baissier pour l’Euro tant que nous ne verrons pas des fruits tangibles que la croissance en bénéficie réellement.

Les attentes des marchés sont assez grandes ce mois-ci, ce qui nous laisse donc penser que le risque s’est équilibré (le plus grand potentiel de volatilité) et que dans le scénario dans lequel Mario Draghi n’arriverait pas à convaincre un peu plus les marchés de l’imminence d’un programme d’achat d’ABS, EUR/USD pourrait vivement remonter, et vice versa.

Un marché qui, soit dit en passant, reste limité en Europe. Les ABS sont tout simplement des actifs financiers adossés à des capitaux tangibles tel que de l’immobilier par exemple. De ce point de vue, il nous semble donc peu probable que le QE (qui viserait les dettes souveraines ou les « Euro-obligations si elles existaient) n’est pas pour tout de suite, contrairement au programme de rachat d’ABS qui ne concerne que le secteur privé (respect du traité, alors que le QE doit encore obtenir l’approbation de la Cour de Justice Européenne, ne l’oublions pas).

D’autre part, nous devons toujours voir ce que va donner les TLTRO à venir plus tard ce mois-ci sans oublier l’audit bancaire dont nous aurons le résultats au début du mois prochain.

Le risque d’une déception de la part des marchés est élevé mais nous gardons le sentiment que Mario Draghi parviendra à maintenir l’Euro sur la pente descendante en donnant de plus amples détails concernant le programme d’achat d’ABS.

En effet, la BCE est condamnée à faire plus. L’inflation continue de reculer et les perspectives de croissance diminuent un peu plus chaque semaine avec des statistiques exclusivement décevantes (PMI, consommation, confiance, production etc..). Sans oublier les tensions géopolitiques..

Existe-t-il un consensus au sein du conseil des gouverneurs pour dévoiler de nouvelles mesures (ABS) si peu de temps après le package du mois de Juin ? Cela est possible, mais peu probable selon nous à l’heure actuelle.

Même une nouvelle baisse du taux directeur nous paraît relativement un peu tôt pour septembre.

Il faudra aussi surveiller de très très près les nouvelles projections d’inflation à moyen terme (2 ans). Si elles sont révisées en baisse par le staff de la BCE, cela enverra un message clair que la BCE s’apprête à véritablement faire quelque chose devant le risque déflationniste.

Le risque de voir Mario Draghi décevoir en apportant rien de nouveau a grandit. Attention à une éventuelle correction haussière de EUR/USD mais nous misons plutôt sur une cassure des 1.31 chez PFX.

PS : Bon anniversaire Mr. Draghi ;)

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + = 10

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>