Ecosse : 10 jours pour sauver l’Union et le GBP

MoonOverScotland

(ProfesseurForex.com) – L’Ecosse n’a jamais été aussi proche de faire sécession avec l’Angleterre et nous vous expliquons tout les tenants et aboutissants dans cette article. Il s’agit de se demander quels seront les conséquences.

Remise en perspective : Le Sunday Times a publié dans son édition de dimanche un sondage selon lequel le YES l’emporterait lors du référendum de la semaine prochaine (51 %), après que les partisans de l’union aient constamment été en tête des sondages au cours des précédents mois.

L’Écosse restera-elle dans l’UE ?

Afin de parachever l’oeuvre et excéder Londres, rien de tel que de rejoindre l’UE entant que membre à part entière. Rappelons à ce sujet que David Cameron a promis de tenir un référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’UE en cas de réélection.. Le premier ministre Ecossais défend ardemment une intégration à l’UE mais bien évidemment, l’UE se fait toute petite pour ne pas froisser Cameron. En effet, une sécession pourrait encourager d’autres régions Européennes à suivre le même chemin. On pense à la Catalogne ou encore à la Belgique. Barosso avait même laissé entendre sous pression très certainement de Londres, qu’une intégration de l’Ecosse à l’UE serait très difficile voire impossible…

Plus important, est-ce que l’Écosse gardera la Livre Sterling ?

C’est en tout cas l’un des principaux arguments des partisans de l’indépendance. Ces derniers ont promis de conserver la Livre Sterling, sous la supervision de la BoE. Mais gageons que l’Ecosse sera alors assurée d’avoir des Ecossais au sein du conseil des gouverneurs. Il semblerait que les partisans du Non joue sur cette crainte de voir l’économie se dégrader en cas d’indépendance monétaire. Avec la dette dont l’Ecosse devra prendre sa part, il faudra que la nouvelle banque centrale et le nouveau gouvernement jouent serrés sur le taux d’intérêt, la politique fiscale et la stabilité financière. Sans la supervision de la BoE, les choses pourraient rapidement devenir risquées, et ce, en dépit des réserves pétrolières de l’Ecosse. Dans tous les cas, il y a fort à parier que nous observions une fuite des capitaux en direction de l’Angleterre, c’est en tout cas l’avis d’HSBC. Qui payera les recapitalisations des banques zombies Écossaises RBS et BOS ? Les responsables de la catastrophe sont à Londres d’après les indépendantistes. Pas sûr que David Cameron soit de cet avis.

Qui gardera la rente du pétrole et du Gaz ?

96% de la production pétrolière britannique et 52% de la production de gaz se situent dans les eaux territoriales écossaises. L’Écosse fournit même 72% de la production totale d’hydrocarbures du Royaume-Uni. Les patrons de BP et Shell ont ouvertement plaidé pour l’Union. Mais bon, la production d’hydrocarbure commencera à baisser en 2018 selon les estimations…

Quid de la dette publique donc ?

Le Trésor Britannique a annoncé en janvier qu’il se poterait garant de toute la dette, Ecosse incluse. Il vaut mieux pour éviter tout mouvement de panique sur les marchés obligataires. Les taux sont déjà en train de monter en ce lundi suite au dernier sondage. Le Royaume-Uni n’avait pas été touché par la crise de la dette Européenne mais le spectre d’une hausse des taux d’emprunt n’est pas à prendre à la légère. Mais en ce qui concerne le partage du poids de la dette et de ses remboursements, la question n’est même pas encore tranchée… Ce que l’on peut avancer sans trop se tromper, c’est que la part de la dette qui reviendra à l’Écosse ne sera pas mince puisque UK est endetté à hauteur de 90 % du PIB.

Quelle sera la réaction sur le Forex en cas de YES ?

Très clairement, la Livre Sterling souffre énormément du risque d’indépendance et tant que les sondages feront état d’un vote très serré, la Livre Sterling devrait continuer de reculer avec à la clef une nouvelle chute immédiate et marquée (entre 3 et 5 %) si le YES l’emporte. Il faut en revanche s’attendre à une forte remontée du GBP si le No l’emporte. Mais tout se jouera plus tard, lorsque les négociations commenceront à propos de la dette et de la monnaie si il n’y a pas d’accord avant le vote..

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 − = quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>