FOREX : Stratégie EUR/USD PFX de la semaine du 01 Septembre

1540262_3_52e5_le-nouveau-president-de-la-bce-mario-draghi-a

La Stratégie PFX EUR/USD hebdo est publiée le Lundi autour de la mi journée sur PFX Premium, et le mardi sur PFX. Pour en profiter dès le lundi, inscrivez-vous à PFX Premium

(ProfesseurForex.com) – La croissance de la Zone Euro va va nulle part comme nous en avons eu la confirmation pour la énième fois avec les indices PMI manufacturier de lundi. La Banque centrale Européenne se retrouve donc, plus tôt que ne l’avaient probablement prévu les gouverneurs étant donné le package conséquent du mois de Juin, de nouveau sous pression des marchés pour faire plus.

Les spéculations sur un QE vont bon train depuis le discours de Mario Draghi à Jackson Hole. Quand nous parlons de QE, nous pouvons être plus précis en utilisant le même langage que la BCE et parler de « programme d’achat d’ABS ». Nous publierons cet après-midi un article qui fera la lumière sur ce programme qui pourra paraître sûrement un peu sombre pour les non initiés.

La divergence grandissante entre la politique monétaire de la BCE et de la FED explique en très grande partie la baisse de EUR/USD sur le forex. Et s’ajoute maintenant un affaiblissement annoncé des flux de capitaux en direction de la Zone Euro. Il faudra surveiller de très près la prochaine publication de la balance courante de la Zone Euro.

L’inflation baisse, la croissance ralentit et l’ombre de la Russie plane plus que jamais sur l’Europe, le plus grand étant que le Gaz n’arrive plus où que les sanctions dégénèrent ou commencent à s’inscrire dans le marbre. Le risque in fine étant que la reprise de la Zone Euro soit tuée dans l’œuf. Un facteur évidemment baissier pour EUR/USD quand on voit les chiffres de croissance de l’Oncle Sam qui affolent les compteurs.

Cette semaine, cette vision pourrait s’épaissir un peu plus avec 3 facteurs déterminants :

Aujourd’hui, un nouveau sommet à Minsk se tiendra entre les présidents Russe et Ukrainien avec l’UE qui tiendra la chandelle. Un nouvel échec très probable des négociations va attiser un peu plus l’aversion pour le risque et peser un peu plus sur EUR/USD, surtout si de nouvelles sanctions sont annoncées.

Les traders vont aussi bien entendu écouter attentivement les propos de Mario Draghi. L’annonce d’un QE est peu probable pour plusieurs raisons. 1- La BCE va vouloir attendre de voir si les TLTRO sont un succès ou pas 2- La Cour de Justice Européenne n’a toujours pas rendu son verdict quant à la constitutionnalité du QE. Il y a toutefois un grand risque que le taux directeur soit de nouveau abaissé (de 0.10 %) et que les nouvelles projections d’inflation soient révisées en baisse. Mais les anticipations des marchés sont hautes et ils pourraient être déçus au final, ce qui pourrait faire remonter le cross. Mais nous faisons le pari que Mario Draghi saura faire baisser l’Euro un peu plus simplement en dévoilant un peu plus de détail concernant le programme de rachat d’ABS. Attention, Angela Merkel a appelé Mario Draghi peu après Jackson Hole. Peut être lui a-t-elle invité à se calmer…

Le rapport NFP sera le point d’orgue de la semaine, sans oublier les chiffres de croissance des salaires, la nouvelle excuse de la FED pour prendre son temps avant de préparer les marchés à la hausse du taux directeur. C’est à la rentrée que les salaires ont tendance à fluctuer (les étudiants arrivent sur le marché du travail et c’est aussi une période propice aux changements de travail.).

Il y aura d’autres rendez-vous cette semaine mais dans l’ensemble, le risque nous semble rester à la baisse. Un nouveau rallye du Dollar pourrait se mettre en place si les statistiques US sont bonnes au cours des deux prochaines semaines.

D’un point de vue graphique, les semaines de baisse s’enchaînent sans discontinuer et il y a un risque de correction grandissant. Soulignons simplement qu’il ne faudra probablement pas grand chose pour que la paire corrige à la hausse. Un rapport NFP en-dessous de 190 K pourrait précipiter des prises de bénéfices.

La BoE, la BoJ et la RBA sont aussi à surveiller en raison d’éventuelles corrélations sur le forex…

Tout est possible cette semaine mais nous restons du côté des baissiers à long terme. Goldman Sachs anticipe par exemple 1.20 d’ici un an et la parité de la paire d’ici 2016…

Stratégie EUR/USD hebdomadaire :

Vente : 1.3160

Objectif : 1.3050

Stop loss : 1.3190

  • EUR/USD H1

EURUSDH1

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf + = 11

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>