Ukraine : Angela Merkel déclare que la menace Russe est plus grande que celle du risque économique

140310-merkel-putin-jsw-210p_3407f783c62c466926f2045e5155daef

(ProfesseurForex.com) – Nous sommes probablement partis pour un long hivers froid en Ukraine, et peut être aussi dans le reste de l’Europe (pas en France puisque notre approvisionnement en Gaz ne vient presque pas de Russie contrairement à l’Allemagne et la plupart des pays de l’Est.)

Angela Merkel vient de déclarer que la menace Russe était plus important que le risque économique pour l’Allemagne (L’Allemagne est le pays le plus exposé à un escalade des sanctions avec la Russie via les nombreuses entreprises impliquées dans le commerce avec Moscow).

Mais Alors que l’Ukraine affirme qu’il y a 4 bataillons de soldats Russe qui opèrent sur son territoire (un bataillon comporte en général 300 soldats), la chancelière déclare aussi qu’il n’y a pas de solution militaire à la crise Ukrainienne. Sous entendu, l’Europe n’autorisera pas l’OTAN à montrer les muscles.

Et dans le même temps toujours, Putin annonce que la construction du pipeline en direction de l’Asie (Chine surtout, rappelons qu’un contrat gigantesque dont nous n’avons toujours pas les détails, a été signé il y a peu avec la Chine) a commencé…

Si l’Europe décidait de réduire significativement ses importations de Gaz venant de Russie (Sanctions), cela représente un grand risque pour la Russie qui doit maintenant assurer ses arrières afin de pouvoir garder son ambitions expansionniste en Ukraine.

Il se murmure que l’Angleterre pousse pour que la Russie soit déconnectée du réseau de paiemetn SWIFT Européen… celui-là même qui permet tous les paiements électroniques, les paiements par carte bleue, les retraits aux distributeurs automatiques, etc… C’est ce qu’a subit l’Iran avant que les Américains n’allègent les sanctions pour tenter de caser General Motors là-bas tout en empêchant à la France d’y faire des affaires. Ce serait presque une déclaration de guerre…

Rien de tout ça ne présage d’une désescalade dans ce conflit. Ce qui n’est pas de bon augure pour les perspectives de croissance de la Zone Euro…

Kiev dit combattre des chars russes à Lougansk, Moscou veut un cessez-le-feu immédiat et un nouveau rendez-vous à Minsk est prévu aujourd’hui.

Un nouveau regain d’aversion pour le risque est à prévoir si aucun accord est trouvé pour un cessez-le-feu, ce qui pourrait peser sur EUR/USD.

BwcKY1QIYAAboks

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit × = 24

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>