Avis de banque – PETROLE : La question à un million de barils – Crédit Agricole

(ProfesseurForex.com) – Le thème de la divergence reste le principal sujet sur les marchés actuellement. En effet, les cycles économiques ne sont pas en phase au niveau global et cela continue de driver les mouvements sur les taux et le Forex.

Ajoutez à cet état de fait la récente et inattendue baisse des prix du baril et vous créez un bassin de gagnants et de perdants.

Les gagnants sont les pays qui importent du pétrole et les pays qui ont un de large déficits fiscal et courant. Cela va aussi influencer l’inflation et aider certains pays à assouplir leur politique monétaire, ce qui devrait peser sur les monnaies en question. Cela devrait aider les perspectives de croissance à moyen terme et booster les anticipations au niveau des monnaies pour 2015 et 2016. Ce camp incluse les monnaies TRY, INR et certaines monnaies Asiatiques.

Les perdants sont les exportateurs de pétrole et plus particulièrement ceux qui sont dépendants des prix du baril pour équilibrer le budget. Ce camp incluse la plupart des pays de l’OPEP, la Russie, la Colombie, le Mexique à un moindre degrés.

Rappelons que l’OPEC se réunit Jeudi pour voter les quotas de production et soulignons que le prix du pétrole a reculer d’un tiers depuis 5 mois alors que la production US est à des plus hauts de plusieurs décennies.

Pour de nombreuses nations membres de l’OPEC, le prix du pétrole est maintenant en-dessous du prix de production, ce qui va aggraver les déficits budgétaires. La clef à cette réunion est de savoir si l’Arabie Saoudite va décider de réduire la production de pétrole, ce qui ferait remonter le prix du baril. L’Iran voudrait réduire la production de 1 million de barils par jour. Mais il est plus probable que la production ne sera réduire que de 400-500 M/j, ce qui devrait aider le prix du baril à remonter sur 80 $. Si la production est réduite de 1 M par jour, le prix du baril pourrait remonter à 90 $.

Nous restons haussiers à moyen terme sur le Dollar mais la combinaison d’une baisse de la production et de l’assouplissement monétaire en Chine augmente le risque pour les monnaies sensibles pour le court terme, ce qui pourrait faire baisser le Dollar.

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

N’oubliez pas que vous pouvez commenter cet article ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept + = 11

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>