Avis de banque – EUR/USD : Qu’est ce qu’il faudrait pour que le Dollar baisse subitement ? – Nordea

(ProfesseurForex.com) – Voici les dernières anticipations pour EUR/USD de NORDEA Market concernant ce qu’il faudrait pour que le Dollar se mette subitement à baisser.

EUR/USD, après une nouvelle semaine de baisse, est maintenant près de niveaux significatifs d’un point de vue technique. La Zone 1.2250-1.2350 est une une aire de test majeure ? Une chance ?

x59

Premièrement nous aurons cette semaine les chiffres de croissance dans la Zone Euro. Nous anticipons une stagnation voire une légère contraction. Mais c’est du réchauffé actuellement. Lorsque l’on regarde du côté du quatrième trimestre, il y a de l’espoir, en raison notamment de la remontée des indices PMI en Allemagne dans oublier les données du crédit qui laissent suggérer une augmentation des indices PMI en début d’année prochaine. D’autre part, les ventes au détail seront probablement supportées par la faible inflation. Et un certain nombre d’indicateurs suggèrent une stabilisation de l’inflation « core », ce qui pourrait empêcher l’Euro d’aller beaucoup plus bas. Peut être..

Deuxièmement, la croissance des réserves de change Chinoises. Nous avons observé que EUR/USD tend à s’apprécier lorsque l’accumulation de réserves de change en Chine augmentent. Au troisième trimestre, les réserves de change Chinoises ont reculé de 105 Mds $, le plus large déclin de manière historique. Pourquoi devraient elles remonter maintenant ? Cela pourrait se faire pour de mauvaises ou bonnes raisons. Une augmentation des exportations Chinoises pourrait avoir cet effet. Mais cela pourrait aussi venir d’une mauvaise raison comme d’une intervention de la banque centrale Chinoise pour déprécier le Yuan en raison des risques économiques domestiques. USD/CNY a commencé à baisser en Novembre, un signe ?

x60

Troisièmement, l’inaction de la BCE. Même si la BCE s’est révélée un peu plus Dovish la semaine passée (introduction d’un objectif pour le Bilan de la BCE), l’Euro est resté relativement stable. Ce qui fera vraiment la différence serait que la BCE rejette finalement l’idée d’un QE ou bien qu’elle en lance effectivement un. Certains l’attendent pour décembre. Mais un QE massif pourrait finalement être positif pour l’Euro…

Quatrièmement, les anticipations de croissance globales sont meilleures. La semaine dernière, le mouvement du Dollar s’est réalisé largement dans le sillage des anticipations concernant le rapport NFP. Il est assez bizarre que les taux à 10 ans US aient reculé alors que le rapport NFP était assez bon. C’est probablement l’atonie de la croissance des salaires qui a davantage joué. Mais les taux US devraient progressivement remonter, les bourses montent à l’approche de la fin d’année, les prix du pétrole se stabilisent via de meilleurs chiffres de croissance, incluant une plus forte consommation US (ventes au détail ce vendredi). Cela pourrait être baissier pour le Dollar, JPY et CHF notamment.

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

N’oubliez pas que vous pouvez commenter cet article ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit − 6 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>