Franc suisse (CHF) : le référendum sur l’Or de la BNS du 30 novembre, un choc à prévoir ?

referendum sur l'or de la BNS.

DailyFX.fr - Le dimanche 30 novembre prochain sera un jour important pour la Banque Nationale Suisse (BNS) et la tendance du Franc (CHF).

C'est en effet le dimanche 30 novembre que deux référendums auront lieu en Suisse. Le premier sur le forfait fiscal dont disposent les étrangers en Suisse, le second sur l'Or de la BNS et sur l'évolution future de ses réserves de change.

Depuis plusieurs années, la BNS ne considère plus l'Or comme un actif avec une valeur tangible, la Banque Centrale a donc vendu beaucoup de son Or et une partie importante de ses réserves en Or restantes se trouve à l'étranger.

DIMANCHE 30 NOVEMBRE : un jour clef pour la tendance du Franc (CHF)

  • Référendum sur l'Or de la Banque Nationale Suisse (BNS), le stock d'Or à l'étranger et la part relative (en %) de l'Or dans les réserves de change de la BNS.
  • Référendum sur le forfait fiscal dont disposent les étrangers qui résident en Suisse.

Le dernier sondage réalisé le 22 octobre dernier sur le référendum du 30 novembre sur l'Or de la BNS donne le OUI gagnant. Ce n'est qu'un sondage, les campagnes du NON et du OUI sont en cours, tout peut changer d'ici là.

Cependant, il convient de bien comprendre ce que cela pourrait changer sur le Franc suisse (CHF).

La BNS a vendu son Or car elle n'accorde que peu de valeur intrinsèque au métal jaune.

SONDAGE DU 22 OCTOBRE :

Please add a description for the image.

Voici ce que nous pouvons lire sur le site de la Banque Nationale Suisse:

"L'initiative populaire fédérale "Sauvez l'or de la Suisse" (Initiative sur l'or), qui sera soumise à la votation populaire le 30 novembre 2014, requiert que la part de l'or dans les actifs de la Banque nationale soit portée à au moins 20%. L'or doit être inaliénable et entièrement stocké en Suisse. Le Conseil fédéral et le Parlement, de même que la Banque nationale suisse, rejettent l'initiative."

Thomas Jordan : un gouverneur déterminé

thomas jordan.

Thomas Jordan, directeur de la BNS, a toujours défendu l'importance pour la BNS de neutraliser l'appréciation du Franc face à l'Euro. La BNS défend en effet le seuil des 1.20 chf face à l'Euro.

C'est le PEG des 1.20 CHF.

Pour la BNS, il est inenvisageable d'augmenter la part de l'Or dans les réserves de change, cela nuirait aux achats de devises pour empêcher l'appréciation du Franc sur le Forex.

FRANC index :

Grâce à l'action monétaire de la BNS, le Franc se déprécie ces derniers mois sur le Forex, sauf face à l'Euro et au Yen.

C'est surtout face à l'Euro que cela est problématique et la BNS de Thomas Jordan va encore défendre le seuil des 1.20 pour la paire EUR/CHF.

Une victoire du OUI poserait des difficultés à la BNS pour défendre ce seuil des 1.20.

Please add a description for the image.

EUR/CHF : l'enjeu fondamental de la BNS, défendre le seuil des 1.20.

Pour défendre ce seuil, la BNS achète de l'Euro quand le taux de change tente de basculer sous le seuil des 1.20 CHF. En 2012, le taux de change était tombé à 1.1985 chf, avant de se stabiliser et finir par monter fortement vers les 1.26 chf.

Cela a été un succès pour le BNS.

Si le OUI l'emporte, la BNS aura moins de moyens pour acheter de l'Euro, car elle devra acheter de l'Or. Des spéculateurs pourraient alors tenter de se mettre en face de la BNS et de briser ce seuil.

Si le NON l'emporte, la BNS aura encore des moyens très importants pour défendre ce seuil.

Mon opinion : la BNS fera tout son possible pour défendre les 1.20 chf. Je fais confiance à la détermination de Thomas Jordan.

Please add a description for the image.

eurchf.

Par Vincent Ganne, AnalysteTechnique pour DailyFX.fr

Suivez-moi sur Twitter : @VincentGanne

Suivez mon point de marché quotidien à 14h15 ou 15h15

Please add a description for the image.


original source