Avis de banque – 2015 : 3 risques clefs selon Morgan Stanley (2)

(ProfesseurForex.com) – Morgan Stanley conseille de se méfier du consensus et identifie 10 risques clefs pour 2015. Des risques qui ne prennent pas en compte le géopolitique mais surtout les politiques monétaires.

Risque potentiel 1 : La croissance repart, tout comme l’inflation

Un risque nous aimerions bien voir se réaliser mais qui ne correspond pas pour l’instant à ce que reflètent les prix. Si les consommateurs parvenaient à réellement profiter de la baisse du prix du baril (il faudrait une répercutions aux prix à la pompe) et que les entreprises relançaient leurs investissements plus tôt que prévu, c’est un scénario possible. Une baisse de 10 % du prix du baril implique une hausse de 0.1 % de la croissance dans la Zone Euro. Les 300 Mds annoncés par Jean Claude Juncker sont aussi un facteur à prendre en compte. Cela ferait remonter l’Euro, surtout si le rebond économique s’enclenche avant que la BCE n’ait lancée son QE.

Risque potentiel 2 : La BoE relève ses taux directeurs trop tôt

L’issue des élections générales du 7 mai prochain en Grande-Bretagne apparaît encore moins prévisible que d’habitude. La formation d’un gouvernement dépendant des partis non traditionnels l’affaiblirait et perturberait les investissements des entreprises et la croissance économique. Pour combler ce déficit de crédibilité du gouvernement, la Banque d’Angleterre pourrait décider une hausse des taux directeurs en août 2015, alors que le marché prévoit, lui, que le premier relèvement du loyer de l’argent n’aura pas lieu avant 2016.

Risque potentiel 3 : Écroulement du YEN

La volatilité des taux des titres libellés en yen a chuté en 2104 de ses plus-hauts historiques. Les marchés ne s’attendent pas à retour à une forte hausse de la volatilité des taux en 2015, mais seulement en 2016. Morgan Stanley est toutefois surpris que les investisseurs pensent que cette basse volatilité des taux au Japon ne dure pas et retrouve son niveau moyen des dix dernières années. Le marché n’est pas préparé à cette mauvaise surprise.

Au Japon, l’inflation pourrait rebondir au second semestre à mesure que la reprise économique se confirme et que la dépréciation du yen provoque des tensions sur l’indice des prix. Dans ce cas-là, la Banque du Japon pourrait se lancer dans une nouvel assouplissement de sa politique monétaire.

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre + 6 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>