Avis de banque – EUR/USD : La BCE et la rapport NFP à surveiller cette semaine – Nordea

(ProfesseurForex.com) – Voilà une sélection de commentaires pour cette semaine de la part de Nordea Market :

Même si les prix du baril donnent l’impression que nous sommes en 2008, ce n’est pas le cas, les conséquences seront différentes cette fois. La liquidité est de retour cette semaine, tout comme les événements clefs (BCE / NFP).

C’est une coïncidence que le prix du baril ait marqué un pic cette année avant de tomber de manière brutale, en milieu d’année, comme en 2008. Mais à la différence de 2008, le prix du baril n’était pas monté de manière forte avant de chuter. Le monde était tombé en récession à l’époque…

Le contexte économique global est aussi mieux car les bulles ont été déflatée. Les USA ont augmenté leur production de pétrole. Et de manière cyclique, nous commençons à voir des signes que la croissance se reprendra l’année prochaine. En particulier, la consommation va driver la croissance mondiale au premier semestre 2015 étant donné que la baisse des prix du pétrole va augmenter le pouvoir d’achat.

c4

Le consensus pour le rapport NFP est 225 K (Nous anticipons même 270K chez Nordea), ce qui devrait aider le Dollar sur la nouvelle mais… pour combien de temps ? Si il y a plutôt une statistique qui pourrait décevoir cette semaine, ça sera l’indice ISM manufacturier dont le secteur devrait ralentir après plusieurs mois de fortes hausses.

Des statistiques en-dessous du consensus aux USA et de petites surprises positives en Europe devraient suffire à supporter EUR/USD. Et d’un point de vue technique, les 1.2250 reste le seuil pivot clef de toute nouvelle baisse. C’est un support de plusieurs années (nous irons peut être le voir si le rapport NFP affiche 400 K créations d’emplois..)

c5

N’oublions pas nous plus la BCE. Cette dernière est définitivement en train de bouger en faveur du QE mais cela n’est pas aussi unanime qu’ils voudraient bien le faire croire. Mario Draghi va sûrement répéter qu’il faut du temps pour que tous les effets positifs se matérialisent ». Mais attention, l’impact d’un QE sur l’Euro ne sera peut être pas celui que l’on pense.

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

N’oubliez pas que vous pouvez commenter cet article ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 1 = sept

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>