BCE : 5 choses à surveiller demain pour la conférence de Mario Draghi

rtr41fdt

(ProfesseurForex.com) – 1- Le discours d’introduction :

Ce discours risque d’être beaucoup plus important qu’à l’accoutumée car c’est dans ce dernier que nous saurons si un QE est annoncé. Mario Draghi avait souligner dans son dernier discours l’urgence de booster l’inflation, ajoutant que cela devait arriver « sans attendre ». Si le QE n’est pas annoncé, nous pourrions au moins en avoir une référence directe, cela suffira à faire baisser l’Euro. Des propos explicites sur le QE, similaires à ceux qui ont été récemment apportés signifierait qu’il a le nombre de votes suffisant pour le faire. Surveillons aussi l’expression « besoin de plus temps pour jauger l’efficacité des mesures déjà mises en place ». Si elle disparaît, c’est une touche Dovsh de plus car cela signifierait que nous rapprochons de nouveaux assouplissements monétaires, QE ou autres.

2- TLTRO

Nous ne pensons pas que les conditions du TLTRO (prêts illimités à 5 ans à très faible taux en échange d’une augmentation de l’offre de crédit sans laquelle tout le monde aura du mal à anticiper un décollage de la croissance) seront assouplies pour les banques car cela risquerait d’envoyer un mauvais signal aux marchés. Ces derniers pourraient se dire que plus le TLTRO sera large et plus le QE sera petit. Et nous pensons que Mario Draghi ne serait pas contre un large QE. Le grand risque étant que Mario Draghi attende que le TLTRO (10 décembre), pour annoncer son QE (qui semble inéluctable suite aux derniers propos en date de Mario Draghi et Vitor Constancio, son vice-président).

3- Majorité vs super majorité

Mario Draghi pourrait se rapprocher d’un QE avec une majorité simple parmi les 24 membres du conseil des gouverneurs mais l’Allemagne et la puissante Bundesbank restent hostiles au QE. Plus la majorité sera « confortable » pour reprendre les mots de Mario Draghi, le mieux ce sera. Donc soyez à l’affût de toute précision à propos des forces en présence entre Dovish et hawkish.

4- Inflation

Les dernières prévisions d’inflation de la BCE seront dévoilées. Très probablement la prévision pour 2015 va être révisée en baisse à 1.1 % puisqu’en Novembre les prix étaient à peine plus haut de 0.3 % comparé avec la même période l’année dernière. Nous sommes loin de l’objectif, du mandat de la BCE de 2 %. Si la prévision pour 2016 est aussi abaissé, Mario Draghi pourrait se voir demander pourquoi la BCE n’agit pas plus.

5- PETROLE

La baisse du prix du baril va peser sur l’inflation mais permettre d’engranger plus de croissance en 2015. Selon ce que Mario Draghi préfère souligner, le bon où le mauvais côté, cela pourrait donner des indices sur l’agressivité monétaire qu’il estime que la BCE doit montrer.

Dans l’ensemble, nous n’écartons pas une référence forte au QE mais une annonce que la BCE achétera effectivement de la dette souveraine (QE) afin de réussir à augmenter la taille de son Bilan (un peu plus de 2000 Mds d’Euros) vers celle qui prévalait en 2012 (un peu plus de 3000 Mds d’Euros). Dans tous les cas, Mario Draghi devrait réussir à paraître Dovish mais la question est de savoir si cela a déjà été intégré dans les taux de change. Nous dirons à moitié peut être.

PS: La cconférence se fera dans le nouveau bâtiment de la BCE que vous pouvez voir en partie sur la photo ci-dessus. LIEN VERS LA CONFERENCE DE PRESSE

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept − = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>