Dollar US : La réaction initiale suite au FOMC pourrait être un piège avant un retournement

Please add a description for the image.

(DailyFX.fr) - A l'issue de la réunion du FOMC mercredi soir, la présidente de la Réserve fédérale (Fed), Janet Yellen, a laissé entendre que la banque centrale devrait commencer à normaliser sa politique monétaire en 2015. Les traders ont acheté le dollar américain suite à cette annonce, mais il se peut que la réaction initiale des marchés soit un piège alors qu'un premier relèvement des taux d'intérêt aux Etats-Unis est toujours anticipé pour le troisième trimestre de 2015.

Hier, nous avons évoqué les raisons pour lesquelles le consensus risque de se tromper sur la politique monétaire de la Fed. En lisant le communiqué de presse du FOMC, ce risque est toujours présent comme la Fed a plus ou moins maintenu le même langage employé ces derniers mois. C'est-à-dire qu'elle envisage toujours de maintenir son taux directeur proche de zéro "pendant une période considérable" tout en restant "patiente" en ce qui concerne le début d'une normalisation de sa politique monétaire.

La Fed a révisé à la hausse ses prévisions de croissance pour 2014 tout en abaissant ses prévisions du taux de chômage pour cette année et pour 2015. Au niveau des prévisions en matière d'inflation, celles pour 2014 et 2015 sont révisées à la baisse en raison de la dégringolade des prix de l'énergie tandis que celles de l'inflation sous-jacente sont plutôt stables.

Please add a description for the image.

Source : Réserve fédérale

Comme nous l'avons souligné hier, les anticipations d'inflation sur les marchés financiers tombent sur leurs plus bas de quatre ans. Le point mort d’inflation, calculé à partir des Bons du Trésor et des Bons du Trésor indexés sur l’inflation, indique que les investisseurs anticipent actuellement une inflation annuelle de 1,17 % jusqu’en 2020. Ceci pose un problème car il montre que les acteurs économiques tablent sur une poursuite de la désinflation des prix à la consommation aux Etats-Unis tandis que la Fed table sur un retour d'une croissance vers les 2 % sur le moyen terme. On dit que l'inflation est un phénomène auto-réalisatrice, ce qui laisse penser que la période actuelle de désinflation pourrait s'avérer être plus longue qu'anticipée par la Fed.

Please add a description for the image.

En revenant sur la réaction des traders dans le sillage du FOMC, le dollar US profite des spéculations sur un relèvement des taux d'intérêt quelque part entre juillet et septembre 2015. Mais le Dollar Index (DXY) reste officiellement sous résistance à 89,50 points. Le risque d'un piège (hausse non-confirmée sur le dollar US) suite au FOMC est réel, et les traders qui se méfient du consensus sur la Fed rechercheraient plutôt des opportunités de vente sur le billet vert afin de profiter d'un essoufflement des pressions acheteuses sur le marché à l'approche des fêtes de fin d'année.

Please add a description for the image.

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr

Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX

Please add a description for the image.


original source