Avis de Banque – BCE et EUR/USD : Goldman Sachs décrit pourquoi le QE sera baissier pour l’Euro

(ProfesseurForex.com) – Goldman Sachs s’attend à ce que la BCE annonce jeudi un programme d’achat de dette souveraine de taille entre 500 milliards et 1 000 milliards d’euros avec des achats mutualisés.

« Nous pensons qu’une complète mutualisation sera plus efficace pour influencer EUR/USD. C’est parce que la tendance baissière de l’Euro a dans nos esprits toujours été un changement de régime à la BCE, avec le passage à une banque centrale plus activiste qui a commencé avec l’annonce préalable du président Draghi de la baisse du taux de dépôt en Mai », affirme GS.

« La plus propre poursuite de cette rupture de régime serait d’annoncer des achats d’obligations entièrement mutualisés, pas moins car cela va aller plus loin vers la détente des contraintes budgétaires sur la périphérie, stimulant ainsi les anticipations d’inflation », ajoute GS.

Mais même si les achats d’obligations souveraines ne sont pas entièrement mutualisés, GS pense que le Président Draghi va trouver un moyen de surprendre le marché du côté Dovish (potentiellement sur la taille du programme ou de la vitesse des achats). GS décrit deux raisons à ceci :

« Premièrement, un QE souverain mettrait la BCE sur la touche pendant un certain temps, un peu comme la BoJ, qui après le début du QQE en Avril 2013 n’a pu revenir sur le ring qu’en Octobre 2014. Le coût de la déception du marché est donc important, puisque la BCE devra vivre avec le résultat pendant un certain temps »précise GS.

« Deuxièmement, à un degré significatif, la faible inflation dans la zone euro reflète la force de l’Euro, parce que l’OMT a provoqué une forte appréciation de EUR/USD entre mi-2012 et début 2014, bien au-dessus de ce que les écarts de taux justifient. Cette appréciation était essentiellement un grand choc déflationniste pour une région où la croissance était déjà en difficulté et doit maintenant être inversée par la conduite de EUR/USD significativement en dessous de la valeur fondamentale, ce que nos prévisions impliquent. Même si l’Euro n’est clairement pas un objectif de la politique de la BCE, nous pensons qu’un Euro inférieur est une condition nécessaire pour le succès du QE de la BCE », ajoute GS.

« En bref, nous continuons de voir la réunion de la BCE cette semaine comme un catalyseur baissier pour EUR/USD » conclut GS.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + = 10

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>