La Grèce ne sortira pas de la Zone Euro mais elle ne remboursera pas toute sa dette

10923539_10152741558534888_6547320326573555619_n

(ProfesseurForex.com) – La saga hellénique reprend en 2015 et les marchés recommencent à trembler. Les perspectives d’un QE maintiennent les taux d’emprunt des pays de la Zone Euro à la baisse dans l’ensemble mais les banques commencent à être sous pression.

Les bancaires plombent les bourses Européennes et l’Euro tombe comme un fruit mûr. Dans le même temps les taux d’emprunt Français et Allemands marquent des plus bas historiques. Ca sent le remake de la crise de la dette en quelque sorte.

Le risque étant que la Grèce sorte de la Zone Euro si un nouvel exécutif l’emportait et que ce dernier décidait de unilatéralement de faire défaut (on parle ici du parti radical de gauche Syrisa). Ce qui déboucherait sur une sortie de la Grèce de la Zone Euro d’après le gouvernement Allemand, pour bien faire comprendre aux Grecs ne bien choisir leur vote.

Notons que désormais, environ 90 % de la dette de la Grèce (174 % du PIB) appartient aux institutions Européennes (donc les états Européens via le FESF) et au FMI…

Alors nous avons désormais une Union bancaire, qui met théoriquement à l’abri le contribuable des renflouements des banques. Oui mais le fonds est presque vide… (il y a toujours le MES et ses 500 Mds au cas où toutefois).

Difficile de croire que la Grèce oserait sortir de la Zone Euro mais difficile aussi de croire que si Syrisa l’emporte, nous aurons droit à une nouvelle saison de l’odyssée Grecque avec toutes les tensions sur les marchés et la confiance des investisseurs qui vont avec.

Un compromis devra être trouvé car si l’Allemagne reste intransigeante, une sortie de la Grèce de la Zone Euro affaiblira considérablement l’Allemagne et son dogme de l’austérité. Sans compter qu’avec la déflation qui guette, la Russie qui pousse à l’Est et l’économie mondiale mal en point, nous n’avons pas besoin de voir la Grèce provoquer encore une crise disproportionnée par rapport à ce que pèse le pays en terme de PIB.

Charybde ou Scylla ? Fait-on de nouveau cadeau à la Grèce d’une partie de sa dette où expulsons là de la Zone Euro avec probablement un défaut unilatéral à la clef ?

Si Syrisa l’emporte, l’Europe essayera de penser que la Grèce a compris la leçon, et qu’on ne l’y reprendrait plus en effaçant une partie de sa dette. Le risque d’un éclatement de la Zone Euro est trop grand.

Le vote aura lieu le 25 Janvier.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 × = neuf

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>