Pourquoi la BNS a fait sauter le seuil plancher des 1.20 et quel impact sur l’Euro ?

bns suisse

(ProfesseurForex.com) – Pourquoi la BNS a pendant des années manipulé le taux de change EUR/CHF en ne laissant pas la paire baisser sous le seuil de 1.20 ?

Lorsque nous étions en plein milieu de la crise de la dette (Zone Euro), les investisseurs se sont rués sur les « safe heaven », les valeurs refuge en Français. Le prix de l’or a explosé par exemple car il était certain… que l’or garderait sa valeur même en temps d’incertitude économique. La même logique s’est appliquée pour le Franc Suisse. Les flux financiers ont convergé vers la Suisse, ce qui a forcé la BNS à intervenir sur le Forex pour se prémunir d’une hausse trop forte du Franc Suisse qui aurait plombé ses entreprises exportatrices.

Qu’est ce qui a changé depuis ?

Alors que le thème de la crise de l’Euro n’a pas exactement disparu (cf : vote en Grèce le 25 Janvier), de nouveaux thèmes ont émergé. L’appréciation du Dollar par exemple, par anticipation d’une hausse des taux directeurs. Dans le même temps, les perspectives de croissance de la Zone Euro se sont détériorées et cela a renforcé les anticipations de QE de la part de la BCE. Cela pourrait faire baisser davantage l’Euro (même si la BNS estime que le QE est déjà intégré dans les prix…, elle s’attend à ce que la tendance entre le Dollar et l’Euro perdure).

La BNS a donc pensé que le Franc Suisse n’est plus aussi fondamentalement sur-évalué qu’il ne l’était par le passé et a décidé de supprimer le seuil plancher des 1.20. Le discours à la BNS va peut être changé maintenant que nous avons atteint la parité…

Quelles conséquences pour l’économie Suisse ?

Les mouvement puissants et surprise ne durent, en général, pas très longtemps sur le Forex. Gageons que le taux de rémunération négatif (-0.75 %) va au final décourager les marchés à se ruer sur le Franc Suisse mais il est clair que c’est un shock pour le moment.

La conséquence est que les produits Suisse vont augmenter et que les exportations vont probablement en pâtir. Le CEO de Swatch vient juste de déclarer que la décision de la BNS était un tsunami pour la Suisse.

D’autre part, la forte appréciation du Franc Suisse va fortement exacerber les tensions déflationnistes domestiques. Et la BNS arrive à court de munitions au niveau de ses instruments monétaires. Un QE bientôt ?…

Une mauvaise nouvelle pour l’Euro ?

Certainement, d’ailleurs les traders ne s’y sont pas trompés en faisant chuter le cross sous les 1.16 avant que le mouvement ne e rétracte. Mais plus on y pense, plus vendre l’Euro reste d’actualité suite aux décisions de la BNS :

1- La BNS était un acheteur massif d’Euros pour défendre les 1.20. Ce soutien à l’Euro n’existe plus

2- Il s’agit de l’un des signes les plus forts suggérant que la BCE va lancer un QE, si il en fallait encore

L’Euro devrait donc continuer de chuter, contre le CHF mais aussi face au Dollar.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× cinq = 35

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>