USA : 5 choses à surveiller pour le rapport NFP

oilfieldedited

(ProfesseurForex.com) – 2014 aura été un très bon millésime pour le marché de l’emploi US. Les créations d’emplois se sont établies à 321 000 en Novembre (ajusté des variations saisonnières), la plus forte hausse depuis Janvier 2012. Le consensus table sur 240 000 pour le mois de Décembre, ce qui ferait de 2014 la meilleure année depuis 15 ans. Le taux de chômage fut de 5.8 % en Novembre contre 7 % un an plus tôt. Le consensus table sur 5.7 % en Décembre, le meilleur chiffre depuis Juin 2008.

Voilà pour le contexte sans oublier que le taux de participation a chuté à un plus bas de plusieurs décennies. Un mouvement structurel en bonne partie mais tout de même..

5 choses à surveiller Demain pour le rapport de créations d’emploi NFP :

Salaire :

Nous avons observé des signes d’accélération de la croissance des salaires au mois de Novembre, ce qui est un signe que nous nous approchons de ce fameux plein emploi qui déclenchera la hausse des taux directeurs. Le salaire horaire a progressé de 0.4 % en Novembre (24.66 $ en moyenne). Soit le double de la croissance moyenne des 12 mois précédents. Le consensus table sur 0.2 % en Décembre. Une croissance plus forte renforcera les anticipations de hausse des taux directeurs en Juin.

BN-GI335_wages_G_20150108063843

La qualité des emplois créés compte :

Une bonne partie des emplois créés depuis que la reprise économique s’est affirmée sont mal payés et se font à mi-temps. Mais les secteurs manufacturiers et de la construction ont enregistré de solides gains en Novembre. Et dans l’ensemble, les créations d’emplois se sont faites dans un peu tous les secteurs. Si il n’y a pas de déséquilibres au niveau des gains d’emplois entre les secteurs, c’est bon signe.

BN-GI337_indust_G_20150108064143

Impact du pétrole :

Avec un prix du baril sous les 50 $, les consommateurs vont gagner en pouvoir d’achat. Les Américains vont moins dépenser en essence et dépenser plus autre part. Seulement, beaucoup d’entreprise qui ont décidé d’exploiter le pétrole de schiste produisent désormais à perte, ce qui va déboucher sur des licenciements. Mais des pertes d’emplois dans ce secteur ne devraient pas faire dérailler la croissance des créations d’emplois car d’autres secteurs, comme celui de la construction, vont probablement fortement contribuer à la croissance cette année.

Taux de participation :

Il y a deux ans, le taux de chômage était 2 % plus haut. La baisse du taux de chômage a été bien plus rapide qu’anticipé. Cela s’explique par la baisse du taux de participation (population active sur population totale) en raison des nombreux départs en retraite, retournent à l’école ou abandonnent leurs recherches (et ne sont donc plus comptabilisés au pôle emploi local). Le taux de participation est au plus bas depuis 35 ans. Nous pensons tout de même que le taux de chômage va continuer de baisser.

BN-GI341_partic_G_20150108064529

Prendre du recul :

Il reste dur de trouver un emploi à plein temps et bien rémunéré. Si l’on prend en compte dans le taux de chômage le personnes ayant un emploi à mi-temps et recherchant un emploi à plein temps, on remarque que nous sommes aussi orientés à la baisse mais que nous sommes bien plus hauts.

Surveillons donc de près les salaires, le type d’emplois créés, dans quels secteurs etc.. Le diable se cache dans les détails. Un rapport NFP supérieur à 220 K devrait suffire au bonheur des Dollars Bulls mais il faudra être au-dessus de 240 K pour que le Dollar affiche un rallye.

BN-GI344_U6jobs_G_20150108064853

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + deux =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>