Zone Euro : Les indices PMI remontent mais pointent toujours vers une croissance faible

(ProfesseurForex.com) – Bonne nouvelle au niveau de l’indice PMI du mois de Janvier. Le rythme d’expansion n’est pas mirobolant mais c’est de bonne augure pour 2015. La confiance revient et le QE de la BCE devrait encore plus inciter les entreprises à investir.

Informations clefs :

L’Indice PMI Flash Composite de l’Activité Globale dans l’Eurozone s’inscrit à 52.2 (51.4en décembre). Plus haut de 5 mois.

L’Indice Flash de l’Activité dans le Secteur des Services de l’Eurozone s’inscrit à 52.3 (51.6 en décembre). Plus haut de 3 mois.

L’Indice PMI Flash de l’Industrie Manufacturière dans l’Eurozone s’inscrit à 51.0 (50.6 en décembre). Plus haut de 6 mois.

L’Indice PMI Flash de la Production Manufacturière de l’Eurozone s’inscrit à 52.2 (50.9 en décembre), un plus haut de 6 mois.

La zone euro commence l’année 2015 sous de bons auspices, la croissance économique de la région s’accélérant en janvier et atteignant un plus haut de 5 mois, selon les dernières données PMI Flash. Le taux d’expansion reste faible toutefois, l’indice PMI pointe vers une croissance trimestrielle du PIB d’à peine 0,2 %. En outre, la fragilité de l’économie et la vulnérabilité de celle-ci aux différents événements pouvant affecter la croissance de la région demeurent préoccupantes.

Il existe cependant de bonnes raisons d’espérer une nouvelle amélioration du taux d’expansion au cours des prochains mois. En effet, les perspectives d’activité s’améliorent dans le secteur des services, le taux de confiance atteignant son plus haut niveau depuis mars 2014, et les nouvelles mesures de relance adoptées par la BCE dans le cadre d’un programme d’assouplissement quantitatif de grande ampleur devraient permettre de stimuler la confiance des entreprises et des ménages.

Par ailleurs, la récente chute du prix du pétrole se répercute sur les prix de vente des entreprises, les tarifs des fabricants et des prestataires de services enregistrant leur plus forte baisse depuis près de 5

ans. Si elle constitue une bonne nouvelle pour les consommateurs, cette baisse des prix viendra toutefois inévitablement attiser les craintes d’un risque déflationniste dans la région. Compte-tenu

cependant de l’évolution des nouvelles commandes (La demande en biens et en services enregistre sa plus forte hausse depuis 5 mois) il semble que la diminution des prix facturés par les entreprises incite les consommateurs à accroître leurs dépenses plutôt qu’à différer celles-ci dans l’espoir de nouvelles remises de prix.

Capture

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un − = 0

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>