Zone Euro : Pourquoi devrions-nous nous inquiéter de la déflation ?

(ProfesseurForex.com) – Faut-il s’inquiéter d’une installation durable de la déflation ?

Dans la Zone Euro, les prix ont reculé de 0.2 % par rapport à l’année dernière et d’après Goldman Sachs, nous allons tomber à -0.5 % en Janvier, avant que l’IPC ne remonte lentement. C’est la première fois que la Zone Euro fait l’expérience de la déflation depuis mi-2009, au plus fort de la crise des subprimes.

La cause de ce recul des prix ?

La baisse du prix du pétrole. Les prix Alimentaire stagnent après avoir reculé à certains moments de l’année, suggérant que ce n’est pas que la chute du prix du baril qui explique la baisse de l’inflation.

Ce n’est pas une bonne chose la baisse des prix ?

Oui si cette baisse des prix provient d’une amélioration de la productivité ou de l’offre proposée. Cette « bonne » déflation peut être observée au niveau des prix des TV qui offrent désormais un rapport qualité/prix bien meilleur.

Mais la baisse des prix peut aussi être un symptôme troublant d’un ralentissement de la croissance en raison d’une consommation en baisse. Cette baisse de la demande fait plonger les prix. Les dépenses de consommation participent à la majeure partie de la croissance dans la Zone Euro comme dans l’ensemble des économie développées. Tout ralentissement de la consommation (on a pu le voir avec l’indice PMI des ventes au détail ce matin) est pris au sérieux par les économistes.

Un cercle vicieux peut se mettre en place. C’est à dire que l’économie se paralyse parce que les gens sont persuadés qu’il vaut mieux remettre à plus tard les achats par anticipation d’une baisse des prix. Le poids de la dette devient aussi de plus en plus lourd…

C’est donc un problème pour la Zone Euro ?

Le Japon a perdu une décennie donc oui le risque de déflation doit être pris très au sérieux. Le Japon est tombé en plein dans le cercle vicieux cité plus haut. Le Japon est sur le point de sortir de l’ornière au prix d’un QE gigantesque (80 000 Mds de Yens par an) et d’un choc psychologique au niveau de la hausse de la TVA.

La BCE va donc suivre l’exemple de la BoJ ?

Aux USA, le QE n’a pas vraiment provoquer d’inflation… Mais la BCE va quand même lancer un QE si l’on en croit les nombreuses allusions faites par Mario Draghi, peut être dès le mois de Janvier. Mais le programme n’a pas vraiment l’aval de la plus puissante banque centrale, la Bundesbank..

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − = sept

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>