Avis de banque – EUR/USD : L’Euro est-il le nouveau JPY ? Morgan Stanley anticipe 1.08 d’ici l’été

(ProfesseurForex.com) – Morgan Stanley se demande si L’Euro et le Yen ne développent pas une attitude similaire.

« JPY a pour tradition de reculer lorsque l’appétit pour le risque grandit. Il progresse sur des nouvelles négatives (domestiques et étrangères) et se déprécie lorsque le sentiment de marché s’améliore. Pour résumer, il se comporte comme une véritable monnaie de financement globale. »

L’Euro se transforme en Yen ?

D’après MS, les monnaies comme le JPY ou le CHF évolue de manière inverse par rapport à l’appétit pour le risque car elles ont :

1- Des taux d’intérêt très bas comparé aux autres pays, ce qui augmente l’incitation à aller chercher du rendement à l’étranger, dans d’autres monnaies.

2-Les investisseurs étrangers sont fortement couverts vis-à-vis des actifs qu’ils détiennent au Japon ou en Suisse, ayant pour conséquence que les flux de capitaux à la recherche de risque ont un impact plus faible sur la monnaie en question.

3- De larges détentions d’actifs étrangers, ce qui fait que lorsque l’appétit pour le risque diminue, les investisseurs domestiques rapatrient leur argent.

« L’histoire d’un taux de rémunération pour l’Euro plutôt intéressant (beta élevé) reflète le fait que l’Euro ne remplissait pas toutes les conditions citées plus haut. Toutefois, au cours de l’année passée, l’Euro a remplit les deux premières conditions pour qu’une monnaie évolue inversement au risk sentiment. Il faut encore que la troisième soit remplie, ce qui explique pourquoi l’Euro n’a pas encore développé une tendance à la baisse lorsque le risk sentiment devient positif. » ajoute MS.

v80

Pour résumer, MS pense que même si l’Euro pourrait graduellement s’imposer comme une monnaie au béta négatif comme le JPY, nous n’y sommes pas encore. Jouer la baisse de l’Euro n’est pas un trade qui requiert une hausse de l’appétit pour le risque. Nous ne pensons pas qu’il y est un choc au niveau du risk sentiment capable d’inverser la tendance baissière de l’Euro.

Dans le même temps, l’augmentation des couvertures des investisseurs étrangers vis-à-vis des bourses Européennes reflète l’expérience Japonaise. Ce qui limite la capacité de l’Euro à profiter des entrées de capitaux venant se loger dans les bourses Européennes (attirés par la perspective du QE de la BCE). Tant que couvrir ses positions lors d’achats d’actions Européennes sera à la mode, nous nous attendons à ce que les rebonds de l’Euro ne durent pas.

MS anticipe EUR/USD à 1.08 d’ici la fin du 2e trimestre et 1.05 d’ici la fin de l’année.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 × deux =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>