Grèce : Le Bundestag approuve l’extension du plan d’aide pour la Grèce, c’est l’occasion de revenir en Graphiques sur l’économie Hellénique

(ProfesseurForex.com) – Le ministre des finances Allemand a clairement annoncé au Bundestag que la Grèce ne sera « pas autorisée à faire chanter l’Eurogroupe »… Mais i a tout de même plaidé la cause de la Grèce afin de lui donner le temps pour que le plan d’aide porte ses fruits, en suivant les règles imposées par les « institutions ».

542 députés ont voté en faveur d’une extension du plan d’aide alors que 32 ont voté contre.

Pas de grande réaction sur le forex à cet aval de la part du Bundestag. Mais une légère hausse de l’Euro tout de même.

C’est l’occasion de revenir sur la situation Grecque d’un point de vue économique :

La confiance revient et cela est crucial pour relancer la machine. Sans confiance de la part des entreprises et des consommateurs, rien n’est possible. Mais pour l’instant, le pessimisme l’emporte largement…

greece-business-confidence greece-consumer-confidence

Cela ce ressent au niveau de la croissance qui renoue avec des chiffres positifs. Mais aujourd’hui,  les chiffres sont révisés en baisse pour le 4e trimestre 2014 avec un PIB qui recule finalement de 0.4 % contre -0.2 % anticipé, par rapport au 3e trimestre. En glissement annuel, la progression n’est plus que de 1.2 % contre 1.7 % précédemment.

greece-gdp-growth greece-gdp-growth-annual

La confiance revient petit à petit mais pour le moment, ce n’est pas encore foudroyant au niveau de la consommation avec une recul de 1.2 % en glissement annuel. Compréhensible étant donné la baisse des salaires et l’ampleur du chômage.

Capture

Le chômage atteint la moitié des jeunes  alors qu’environ le quart de la population est sans emploi (officiellement..).greece-unemployment-rate

Qui dit faible consommation, dit faible production. L’oeuf ou la poule ? La consommation va être tirée par l’offre ou la demande?

greece-industrial-production

Du côté de l’offre de crédit, clairement, nous pouvons voir que la demande est atone. Les grecques ne sont pas assez confiants dans l’avenir pour emprunter afin de consommer ou d’investir. Plus important que l’indice de confiance des consommateurs, cet indice de l’offre du crédit sera déterminant pour pouvoir parler de tournant en Grèce.

greece-loans-to-private-sector

Dans l’ensemble ce n’est plus aussi catastrophique qu’auparavant. Mais si l’hémorragie a été arrêtée, la Grèce va rester convalescente très longtemps, surtout si sa dette n’est pas restructurée. Chose qui ne sera en tout cas pas discutée au cours des 4 prochains mois, durée du dernier plan d’aide en date validé par le Bundestag aujourd’hui. Gageons que les Grecs, avec plus de doigté cette fois, parviendront à obtenir des concessions quant aux modalités de remboursement de la dette.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 3 = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>