Interview du CEO de FXCM : Découvrez le détail de ce qui s’est passé suite à l’événement BNS historique du 15 janvier, et apprenez en davantage sur FXCM!

On peut sans conteste affirmer que le soudain abandon du plancher des 1,20 sur EUR/CHF par la BNS a été l’événement le plus significatif sur le Forex depuis de nombreuses années. L’impact drastique de cette décision a touché toute l’industrie, et cela a été également le cas de FXCM. La société a en effet accusé de substantielles pertes ce qui l’a conduit à obtenir un financement auprès de Leucadia National.

Afin de lever le voile sur les détails de ce qui s’est passé pour FXCM le 15 janvier, vous retrouverez ci dessous une intervienw de Drex Niv, CEO de FXCM :

Que s’est-il passé le 15 janvier après les annonces de la BNS ? Quel a été l’impact immédiat de l’annonce de la BNS sur la société FXCM ?

Au moment de l’annonce de la BNS, environ 3000 clients FXCM détenaient un total de 1 milliard de dollars de positions ouvertes sur EUR/CHF. Ces mêmes clients disposaient au total d’un capital de 80 millions de dollars sur leurs comptes de trading.

Or, le mouvement de EUR/CHF a été le mouvement le plus violent de l’histoire du Forex depuis la mise en place du régime de change flottant en 1971. L’EUR/CHF a décalé de 44 « déviations standard », alors que la plupart des systèmes de gestion du risque sont prévus pour des déviations standard de 3 à 6. Le mouvement a donc balayé les comptes des clients exposés et a généré une balance négative dans les comptes de FXCM de plus de 225 millions de dollars. Cependant, nous pensons que les systèmes de FXCM ont fonctionné correctement pendant cet événement.

Notre système d’exécution No Dealing Desk a pour objectif de mettre en relation les traders FXCM et les fournisseurs de liquidité. Quant un client prend une position EUR/CHF sur son compte de trading FXCM, FXCM répercute ce trade auprès des fournisseurs de liquidité. Pendant ce mouvement historique, la liquidité est devenue très faible, ce qui a affecté l’exécution des trades.

Mais alors que nos clients ne pouvaient pas répondre aux appels de marge en alimentant leurs comptes de trading, FXCM était dans l’obligation de son côté de le faire auprès des fournisseurs de liquidité.

FXCM s’est donc retrouvé sous le capital minimum requis en terme de régulation financière, et a dû contracter un prêt pour couvrir ce besoin en capital.

A tous ceux qui doutaient encore que FXCM opère véritablement en tant que broker No Dealing Desk, voici une réponse irréfutable !

Pourquoi tant de personnes tradaient EUR/CHF avec FXCM ?

Parce que FXCM est un broker No Dealing Desk, et ne gagne de l’argent que sur le volume de trades et non les pertes des clients. Nous avons publié une étude il y a quelques années appelée ‘caractéristiques des traders à succès », qui étudiant le comportement des trader FXCM sur une longue période de temps, afin de définir les comportement bénéfiques et les comportement négatifs.

L’étude se concentre sur ce que la majorité des traders à succès font pour améliorer leurs chances de gains. Ce que l’étude a révélé, c’est que les traders opérant dans des périodes à faible volatilité étaient plus performants.

Or, certains autres brokers qui gagnent de l’argent lorsque les clients en perdent, font tout pour éviter ce type de trade, en augmentant le spread ou la marge requise aux heures de faible volatilité, ce que FXCM ne fait pas.

Pourquoi FXCM a eu besoin d’un prêt d’urgence ?

En tant que broker régulé nous devons prévenir nos régulateurs de tout événement qui pourraient impacter nos clients. Quand nous avons notifié les régulateurs de la situation suite à la BNS, ils ont demandé à ce que FXCM augmente son capital.

Nous avons exploré de multiples alternatives afin de conteter les exigences des régulateurs dans les délais imposés. Au final, nous avons donc conclu un accord avec Leucadia National, directement avec le CEO et le président de Leucadia, qui étaient présents dans les bureaux de FXCM pour mettre au point cet accord de financement.

Il était délicat pour une entité étrangère à l’industrie de venir signer un chèque de 300 milliosn de dollars, et c’est le genre de chose que seule la haute direction peut faire. Mais ils ont pu constater la solidité de FXCM. Cet accord nous permet de continuer nos opérations de façon normale et nous donne du temps pour créer de la valeur pour nos actionnaires dans le futur.

Vous avez dit que le plan de remboursement de ce prêt fera notamment appel à la vente d’actifs non essentiels. Quels sont actifs et leur vente sera-t-elle suffisante ?

Nous avons annoncé la semaine dernière que nous prévoyons la vente d’actifs non essentiels ainsi que nos revenus d’activité pour remplir les obligations à court et long terme de notre accord de financement, tout en préservant la solidité financière de notre société. Il est de notoriété publique que le cœur de métier de FXCM est tourné vers les clients particuliers, qui représentent la majorité des revenus de FXCM.

Cependant, au cours des dernières années, FXCM a dépensé plus de 250 millions de dollars pour effectuer des acquisitions stratégiques, en visant principalement l’activité institutionnelle,a fin de nous diversifier. Nous recherchons désormais à vendre certains de ces actifs, mais nous ne sommes pas pressés et nous rechercherons à vendre ces actifs au meilleur prix possible.

Que va-t-il se passer au bout de 90 jours selon l’accord avec Leucadia ?

L’accord stipule que nous devons rembourser 50 millions de dollars du prêt et 10 millions de dollars de frais au bout de 90 jours. Si nous ne payons pas ces 60 millions, des frais additionnels de 30 millions de dollars seront dus en 2017. Nous allons donc rembourser 90 millions de dollars dans 90 jours, puis voir à partir de là. Mais pour être clair, l’accord de financement de nous oblige à rien du tout au bout de 90 jours.

Pourriez-vous vendre FXCM ?

Je ne prévoit absolument pas de vendre FXCM. Comme je l’ai dit, nous vendrons des actifs non essentiels, mais nous ne prévoyons pas de vendre FXCM. Nous nous sommes également prémunis contre les OPA hostiles. FXCM a été une société indépendante depuis 15 ans et entend bien le rester.

Les fonds des clients sont-ils en sécurité chez FXCM ?

Oui. Comme nous l’avons dit, nous pensons que les systèmes de FXCM ont fonctionné correctement pendant les annonces de la BNS. Je le souligne une fois de plus : FXCM n’est pas insolvable, n’a remplit aucun formulaire de faillite, et est en accord avec toutes les obligations capitalistiques des juridictions dans lesquelles la société opère. Le financement que nous avons reçu de la part de Leucadia a renforcé notre bilan et nous donne l’opportunité de faire croître notre cœur de métier. Grâce à Leucadia, nos poches sont encore plus profondes qu’avant. De plus, toutes nos entités régulées, a l’exception des USA fournissent aux clients des comptes ségrégués, ce qui protège les dépôts d’une éventuelle faillite. Notre entité UK protège quant à elle les dépôt à concurrence de 50k GBP. Le Canada bénéfice d’une assurance similaire, avec une protection des dépôts à hauteur de 1 million de CAD.

Quelles sont vos relations avec vos fournisseurs de liquidité depuis l’événement BNS ?

Beacoup de ces relations sont des relations de long terme. L’industrie entière a été touchée par l’événement. Ils comprennent ce qui est arrivé. La plupart ont stoppé le trading EUR/CHF, mais la moitié ont continbué à fournir des cotations sur toutes les autres paires sans interruption. Pour l’instant, seul deux fournisseurs de liquidité n’ont pas encore de nouveau rejoint le pool, mais nous sommes optimistes au sujet d’un retour rapide. La plateforme FXCM dispose encore d’une grande liquidité, et la plupart des banques et fournisseurs de liquidités travaillent étroitement avec FXCM.

Où voyez vous FXCM dans les 6 prochains mois ?

Nous serons sur la voie de rembourser le prêt et nous continueront notre activité principale auprès des traders particuliers. FXCM propose toujours la meilleure plateforme pour les traders indépendants, et nous proposons la plus juste et la plus transparente exécution dans l’industrie. Nous proposons par ailleurs des indicateurs de trading et des applications qu’aucun broker n’offre à ses clients. Nous serons donc toujours là dans 6 mois, avec les projets suivants :

*Des CFD sur actions : Nous comptons proposer le trading sur les 200 plus grosses actions US, UK, françaises et allemandes.

*L’amélioration de l’exécution No Dealing Desk : Afin de perfectionner les capacités d’execution, lever les restrictions sur les stops et limite, et permettre le trading via API, le tout avec des spreads plus serrés.

*L’amélioration de la profondeur du marché : Les clients seront capables de constater la profondeur de la liquidité, ce qui permettra une plus grande transparence au niveau de la qualité de l’execution, et permettra des prises de décision plus informées.

*Des indicateurs de volume réel : Les clients auront la possibilité de prendre connaissance des volumes au sein du système FXCM, pour connaître la quantité d’ordre sur le marché, et l’orientation des traders (achat ou vente).

*Le Sentiment Index : Nous fournirons aux clients FXCM des données de sentiment de marché en temps réel par défaut, afin que les clients FXCM puisse connaître l’avis de leurs pairs. Encore une fois, ces nouvelles fonctionnalités sont destinées à augmenter la transparence.

Pourquoi le cours de l’action FXCM est si bas ? Est-ce un indicateur de la santé de la société ?

Il est vrai que l’action FXCM a fortement chuté après les événements du 15 janvier, mais nous estimons que la valorisation actuelle de l’action FXCM n’est pas représentative de la santé de la société. Par ailleurs, le cours de l’action FXCM n’impacte pas les opérations quotidiennes de la société.

Avec l’injection de liquidité de Leucadia, l’activité de FXCM fonctionne complètement normalement. Nous avons excédé les obligations réglementaires en terme de capital pour toutes nos entités régulées, et nous n’avons jamais eu à interrompre le trading. D’ailleurs, les volumes journaliers sont en bonne voie pour atteindre de nouveaux records.

Pourquoi les brokers « Dealing Desk » (market makers) ont été beaucoup moins affectés ?

Un broker dealing desk n’a pas à compenser et couvrir les trades. Si le client est acheteur, le broker est vendeur, donc quand le client est gagnant, le broker est perdant. Quand le client est perdant, le broker est gagnant.

Or, la plupart des clients étaient positionnés dans le mauvais sens le 15 janvier, donc les brokers dealing desk ont encaissé de gros bénéfices. Même dans le cas de balances clients négatives, les brokers de ce type n’avaient pas de fournisseurs de liquidité à rembourser, contrairement à FXCM. Ils peuvent sans problème effacer les balances négatives et garder des bénéfices.

Qu’est-ce qui va être modifié chez FXCM en ce qui concerne les systèmes de gestion du risque ?

Le premier changement sera la suppression de certaines paires soumises à de gros risques de manipulations par leurs gouvernements ou leurs banques centrales. Etant donné ce qui s’est passé avec EUR/CHF, l’industrie du Forex reflechit sérieusement au moyen d’éviter de sproblèmes similaires, particulièrement compte tenu des instabilités géopolitiques dans le Sud et l’Est de l’Europe.

Nous allons également augmenter les obligations en terme de marge pour les autres paires également. Certains de ces changements seront permanents, tandis que les autres pourraient évoluer en fonction de l’évolution du risque géopolitique. Les paires qui seront retirées de notre plateforme ne représentaient de toutes façon que des volumes de trading très réduits. Cela concerne plus précisément DKK, SGD, HKD, PLN et CZK.

FXCM a procédé à des changements dans les obligations de marge pour les clients. Ces changement sont-ils permanents ou temporaires ?

Quant on étudie les changements qui ont été effectués, on peut les découper en 3 catégories :

1/ Les changements qui étaient requis par les régulateurs financiers
2/ Les changements opérés sur les devises émergentes, notamment dus aux changements des obligations de marge imposées par les banques et les fournisseurs de liquidité
3/ Les changements sur les devises occidentales telles que le DKK ou le CHF, en raison du risque que représente la manipulation de ces devises.

Malgré ce que les médias pensent de l’effet de levier, nous savons que nos clients l’apprécient et en demandent davantage.

Commenter

  1. pepin says

    FXCM a le merite de la transparence et de l honnetete.De plus le tarif et la qualite d execution sur lee forex sont chez eux ce qui se fait le mieux pour un particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× sept = 7

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>