Les arnaques sur le Forex : Il ne faut pas tout confondre!

arnaqueforex(ProfesseurForex.com) – Pour ceux qui n’y connaissent pas grand chose, le Forex est souvent synonyme d’arnaque. Or, si il existe effectivement des arnaques dans l’univers du Forex, il est aussi facile de s’en prémunir.

En effet, la majorité des plaintes pour arnaques liées au Forex ne concernent pas les brokers, mais d’obscures sociétés d’investissement qui vous proposent de leur confier vos fonds pour les gérer et les faire fructifier, avec souvent des promesses de rendement vraiment alléchantes.

Entre investissements hasardeux, pyramides et sociétés qui disparaissent tout simplement, les occasions de se faire arnaquer dans ce domaine sont en effet nombreuses.

D’un manière générale, il faut de toute façon fuir, ou être très prudent face à une société qui vous demande d’investir des fonds dont vous n’aurez pas le contrôle, avec des promesses de rendement un peu trop belles pour être vraies…

Cependant, tout ceci n’a rien à voir avec le trading sur le Forex dont nous parlons sur Professeurforex.com : Le fait d’ouvrir un compte de trading, de se former, et de trader soi même pour son propre compte.

Si c’est votre objectif, il est facile dans ce domaine d’éviter les arnaques, en commençant par choisir un broker régulé, tel que notre partenaire FXCM par exemple.

Il ne faut donc pas confondre les arnaques qui s’appuient sur la réputation du Forex, et les arnaques liées aux brokers, qui restent rarissimes.

En effet, un broker régulé propose des garanties sur les capitaux des clients, qui restent protégés même en cas de faillite du broker, une sécurité bien évidemment mise en place par FXCM également.

Par ailleurs, les brokers régulés doivent répondre à de nombreuses règles qui encadrent de près leur activité, ce qui évite tout débordement.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

  1. Condo Patricia says

    Bonjour, merci pour cet article. Il est difficile parler du forex à ceux qui ne pratiquent pas, car une image fausse est véhiculée par les fraudeurs et une autre image est celle de  » ceux qui sont dans le système qui abusent ». Ceux qui pratiquent le forex sont des personnes discrètes qui essaient de faire comprendre à ceux « qui jugent d’escrocs » les plates formes de forex que ce n’est pas « la Cour des Miracles », le nombre d’heures d’études et les connaissances acquises avant de pouvoir traider relèvent de beaucoup de patiente et de volonté d’y arriver. Ensuite oui, il est possible, en rapport de l’investissement, de compléter ses fins de mois ou d’en vivre (en vivre réservé aux professionnels). Question ? qui est le plus critiquable ? nos banques qui font fondre notre compte avec les frais de fonctionnement, leur livret à 1%, compte ANNUEL rémunéré à 3,5 % ,?… Etre passionné de forex, en accepter l’investissement personnel, pas d’heures, pas de vies de famille ext.. c’est une moyenne de 6% net par mois pertes déduites. Je suis chez E TORO depuis quelques années, j’ai souffert très longtemps avant d’avoir du résultat. Je n’engagerai personne à pratiquer le forex, la seule chose que j’accepte de faire est de partager mes erreurs pour les faire éviter. Je remercie PROFESSEUR FOREX pour son travail de qualité, car il fait partit des bases quotidiennes qui m’aident dans mes bonnes décisions. A ceux qui s’y intéressent un rappel historique « La Tulipe, c’est cette plante qui est à l’origine de la tulipomanie en Hollande au XVIIe siècle, première bulle spéculative et financière de l’histoire. Elle pouvait atteindre, à son plus haut sommet, quinze fois le salaire d’un paysan (estimation à 87 000 €, août 2011, d’après le journal Le Monde). Le livre d’Olivier Bleys intitulé Semper augustus décrit cette bulle spéculative à travers un roman » Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 − = un

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>