ANALYSE EUR/USD : La paire respire, malmenée par la saga Grecque (ou c’est un squeeze..)

euros-in-greece

(ProfesseurForex.com) – EUR/USD faiblit en ce début de semaine mais il est difficile d’identifier un catalyseur clair.

Comme signifié dans notre Flash EUR/USD, la hausse des taux d’emprunt Grecs semble avoir concordé avec le recul de la paire. En effet, le gouvernement a signifié ne pas chercher à obtenir un 3e plan d’aide, ce qui a fait jaser dans les salles de marché…

Un message envoyé à l’endroit de ses créanciers ? Probablement, car tout cela suggère un défaut d’après nous… EUR/USD n’a pas apprécié alors même que des motifs d’espoir sont venus de la part de Mr Juncker, le président de la CE qui a déclaré être en faveur d’un déblocage de 5 Mds en Juin.

Alors que la tactique actuelle de l’UE est d’attendre que le gouvernement Grec ne puisse plus payer ses employés publics. Bref, le Grexit se fait de plus en plus palpable et c’est probablement ça qui a pesé sur la monnaie unique.

Restons prudent, la Grèce est une bombe à retardement et gageons que l’accord s’obtiendra dans la douleur.

EUR/USD affiche donc une retraite, effaçant tous les gains de Vendredi dernier. Nous trouvons toutefois du support juste avant la ligne de tendance haussière. Si vous visez les 1.15 à court terme, les niveaux actuels semblent potentiellement intéressants.

Nous approchons probablement de la croisée des chemins sur EUR/USD. Méfiance, sommes tout proches d’une résistance importante, tout comme sur les taux US, le prix du baril etc… Mais tout cela ressemble fortement à un squeeze…

  • Graphique EUR/USD H1

EURUSDH1

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un + = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>