ANALYSE EUR/USD : Le cross corrige lentement, la BCE rassure un peu concernant la Grèce mais la tension est palpable

experts-gather-to-discuss-euro-s-fate.n

(ProfesseurForex.com) – A court terme, il semble évident que c’est le cas Grec qui va provoquer le prochain mouvement important sur le Forex.

A chaque « headline », le marché remue un peu et il est certain que pour l’instant le risque semble très partagé. Le ministre des finances Grec Mr Varoufakis a déclaré ce matin que les prochains jours seront cruciaux et que l’équipe de négociation Grecque est à Bruxelles pour conclure un accord.

Le ministre prévient qu’en l’absence d’accord, il y aura de large conséquences pour l’UE et pas seulement d’un point de vue financier… Autre chose, la Grèce semble avoir été courtisé par la nouvelle « banque mondiale » des BRICS…

La BCE est elle venue rassurer, en quelque sorte, en déclarant à demi-mots qu’un défaut Grec ne rendrait pas les banques Grecques non solvables. Signifiant que le programme ELA sera maintenu. Il y a des chances que Mario Draghi s’en tienne à ses déclarations passées : « L’Euro est irréversible ».

Mais la pression monte de jours en jours et la menace du défaut est claire comme de l’eau de roche.

La Grèce ne semble vraiment pas vouloir céder davantage.

Cet après-midi nous aurons quelques statistiques US (promesses de vente , chiffres du chômage) qui pourront aider à décanter les choses. Pour le moment, la paire corrige lentement. Trop lentement à notre goût, ce qui laisse EUR/USD vulnérable à la pression baissière ambiante. La MM100(1H) résiste.

  • Graphique EUR/USD H4

EURUSDH1

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 × huit =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>