Avis de Banque – EUR/USD: Goldman Sachs analyse les récentes évolutions de l’Euro, et confirme sa prévision SOUS la parité à 12 mois

(ProfesseurForex.com) – Dans une analyse publiée aujourd’hui, Goldman Sachs analyse les récentes évolutions de EUR/USD, et identifie 3 phases distinctes :

Phase 1 : Surprises positives pour la croissance US

« Après l’annonce du QE de la BCE le 22 janvier, EUR/USD s’est stabilisé à 1,14 pendant 5 semaines. Le 26 février, l’IPC Core US supérieur aux attentes a entrainé une chute de EUR/USD de 200 pips à 1,12. Les jours qui ont suivi on été l’occasion de la publication d’indicateurs montrant un niveau décent d’activité, avec une série de bonnes nouvelles qui a pris fin le 6 mars avec les NFP meilleurs qu’anticipé, qui ont amené EUR/USD sur 1,08. Le lancement du QE de la BCE le 9 mars, couplé à l’appaltissement de la courbe des taux en Europe avait ensuite amené EUR/USD à 1,05 avant le FOMC de mars. »

Phase 2 : Incertitude après le FOMC

« Le FOMC du mois de mars comportait plusieurs éléments positifs pour le Dollar. A la suite de cette réunion, la hausse de USD a été freinée, et EUR/USD a commencé à évoluer dans un range 1,05-1,10. Une conférence de la BCE « haussière » (Draghi ayant mis en avant les effets positifs du QE) le 15 avril avait ensuite permis à EUR/USD d’atteindre le haut du range à la fin avril. »

Phase 3 : Surprises négatives pour la croissance US

« Le faible PIB T1 US du 29 avril a ensuite commencé à devenir plus influent que le QE de la BCE, avec à la clé une hausse de EUR/USD et des obligations allemandes. Les faibles ventes au détail du 13 mai ont ensuite engendré des inquiétudes sur le fait que le rebond de la croissance au T2 pourrait être lent à se matérialiser, un sentiment qui a été exacerbé par la baisse surprise de la confiance des consommateurs annoncée le 15 mai. »

Conclusion

Au final, nous estimons que les données US décevantes du T1 ne sont pas représentatives de la tendance sous jacente de l’économie américaine, et le ratio risque-rendement reste en faveur de la hausse de USD.

Nous continuons donc d’estimer que les facteurs fondamentaux vont favoriser la baisse de EUR/USD, et nous maintenons notre prévision à 0,95 à 12 mois. »

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× sept = 35

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>