Zone Euro : L’indice PMI a stagné en Avril, plombé par la France

(ProfesseurForex.com) – L’indice PMI manufacturier de la Zone Euro stagne, toujours plombé par la France, la dernière roue du carrosse Européen…

Données recueillies entre le 13 et le 23 avril.

- L’Indice PMI final pour l’Industrie Manufacturière de l’Eurozone fléchit très légèrement de 52.2 en mars à 52.0 en avril (estimation Flash : 51.9).

- Croissance du secteur manufacturier dans la plupart des pays, mais la contraction se poursuit en France et en Grèce.

- Les indices de prix restent orientés à la hausse.

Classement des pays par niveau d’Indices PMI manufacturiers (avril) :

- Irlande 55.8 Plus bas de 3 mois

- Espagne 54.2 Plus bas de 2 mois

- Pays-Bas 54.0 Plus haut de 3 mois

- Italie 53.8 Plus haut de 12 mois

- Allemagne 52.1 (flash à 51.9) Plus bas de 2 mois

- Autriche 50.1 Plus haut de 8 mois

- France 48.0 (flash à 48.4) Plus bas de 2 mois

- Grèce 46.5 Plus bas de 22 mois

La croissance se poursuit dans le secteur manufacturier de la zone euro, mais le fléchissement du taux d’expansion va porter un coup d’arrêt à l’optimisme de ceux qui pensaient que le programme d’assouplissement quantitatif de la BCE devait garantir le retour à la croissance de la région.

Les voyants sont au rouge, notamment en France et en Grèce où l’accélération de la contraction en ce début de deuxième trimestre rend la situation particulièrement alarmante. Le ralentissement de la

croissance en Allemagne et en Irlande alimente également les inquiétudes.

Toutefois, le programme d’achat d’actifs financiers de la BCE n’en est qu’à ses débuts et, compte-tenu des inquiétudes concernant la Grèce, il n’est pas surprenant que le chemin de la reprise soit chaotique.

En outre, associé aux dernières données PMI flash sur le secteur des services, qui signalent une poursuite de la croissance dans ce secteur, l’Indice PMI du secteur manufacturier reste conforme à une hausse trimestrielle du PIB de la zone euro de 0.4%.par ailleurs, les indices des prix sont également orientés à la hausse et les effectifs manufacturiers affichent leur plus forte progression depuis le milieu de l’année 2011.

Les décideurs devraient donc demeurer confiants et voir dans ces résultats les signes que la zone euro s’achemine progressivement vers la reprise. Mais la Grèce qui s’enfonce dans la zone de contraction..

CEJbFw7VEAAogRn

CEJZ3N7UIAAIZMM

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>