Avis de Banque – Forex : Crédit Agricole relève les éléments à surveiller de près cette semaine

(ProfesseurForex.com) – Crédit Agricole note que la hausse des taux de la Fed et la Grèce restent les deux éléments les plus importants pour la volatilité du Forex. Dans le même temps, la guerre des monnaies semble atténuer les fluctuations de change. Après une série de réunions Dovish des banques centrales ces derniers jours, notamment le FOMC de Juin, les marchés des devises semblent entrer dans une période de consolidation qui pourrait atténuer la volatilité des changes.

La question grecque reste cependant suspendue, et notre attente d’un accord lors de la réunion de l’Eurogroupe de la semaine dernière a été prématurée. Surtout, l’impasse ne cause pas de panique sur les marchés, les investisseurs semblent être disposés à attendre jusqu’au 30 Juin, lorsque les paiements groupés du FMI seront dus.

Cela dit, les marchés européens pourraient commencer à paniquer si l’impasse persiste après le sommet de l’UE d’aujourd’hui. L’EUR semble rester ferme pour l’instant, mais il pourrait être sous pression baissière soutenue si les craintes d’un défaut de la Grèce s’intensifient cette semaine. Il reste à voir si la tragédie grecque restera un développement centré sur l’EUR ou déclenchera une aversion pour le risque globale. Bien que cela reste un risque important, il semble, au moins pour l’instant, que les banques centrales Dovish et l’abondance de liquidités pourraient aider à prévenir un scénario catastrophe.

Ailleurs, l’USD quitte ses sommets, les prix des matières premières pourraient continuer à rebondir et à améliorer les performances des monnaies des matières premières. Après le faible USD, les prix du pétrole devraient être soutenus par des effets de saisonnalité positifs. Le rebond des prix des matières premières devrait éventuellement soutenir les anticipations d’inflation et relancer les attentes de hausse de taux de la Fed. 

Ce que nous surveillons:

EUR : Les PMI en focus - à moins que les données de l’activité économique de cette semaine surprennent considérablement à la hausse, les anticipations d’inflation à moyen terme sont susceptibles de rester plafonnées, au détriment des attentes de taux de la BCE.

NZD : La glissade de la balance commerciale pourrait revenir - même si la balance commerciale doit revenir sur un déficit en Mai, nous nous attendons à ce que le risque de baisse de NZD reste limité.

GBP : Un refuge peu probable - en l’absencepublications de données importantes, le GBP sera probablement entraîné par des facteurs externes, tel que le sentiment de risque.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit × = 24

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>