Grèce : Défaut, Grexit, démission du gouvernement Grec, accord de dernière minute, la BCE à la rescousse ? Les différents scénarios

greek-flag-585686

(ProfesseurForex.com) – La Grèce va-t-elle pouvoir rembourser le FMI aujourd’hui ? Cela permettrait au pays de se donner quelques semaines de répit, jusqu’au prochain remboursement le 20 Juillet, auprès de la BCE cette fois.

En attendant, il se dit que le dialogue a repris entre Jean-Claude Juncker et Alexis Tsipras. Mais enfin, si le président de la Commission Européenne ne propose pas une potion moins aigre à la Grèce, il est très probable que le référendum aura lieu, en sachant que la France, l’Allemagne et l’Espagne notamment estime qu’un vote « non » débouchera sur une sortie de la Grèce de la Zone Euro. De quoi faire réfléchir les Grecs alors que le gouvernement demande de boter massivement contre les propositions de la Troïka.

Que peut-il se passer maintenant ?

Si la Grèce ne rembourse pas le FMI aujourd’hui, nous passons par la case défaut… Avec le scénario du Grexit au bout du chemin..

Que peut-il se passer après le référendum ?

Un « non » renforcerait la position du gouvernement Hellénique et la Grèce pourrait bien faire défaut si encore une fois, aucun accord ne peut être trouvé par la suite avec la Troïka.

Si le « oui » l’emporte, le gouvernement Grec tombera très certainement avec une période de latence en attendant de nouvelles élections. Une démission n’est pas certaine toutefois, et les mesures d’austérité seront mises en place. Au bénéfice de l’Euro pour un court moment probablement.

Donc?

En cas de défaut, il faudra surveiller de très près la décision de la BCE Mercredi. Si le plafond du programme d’assistance financière ELA n’est pas rehaussé, la Grèce sera de facto poussée en dehors de la Zone Euro et les choses se régleront au niveau de la Cour de Justice Internationale car un grexit ne fait pas parti des ambitions du gouvernement d’Alexis Tsipras.

La décision de la BCE dépendra des décisions politique mais nous pourrions aussi observer un tour de force qui permettrait de maintenir la Grèce sous perfusion. La BCE pourrait estimer que les banques Grecques restent solvables… Un argument difficile à défendre mais que le contrôle des capitaux permet peut être de défendre. Les négociations continueront alors, peut être..

Pour l’instant les marchés semblent miser sur un « oui » lors du référendum. Si le nom l’emporte, l’espoir serait que l’UE accepte de revoir ses conditions à la baisse mais il est clair que cela semble peu probable. Merkel, Hollande et Rajoy ont déclaré qu’un non débouchera sur un Grexit…

Nous avons très peu de raisons sur ce dossier Grec qui nous incitent à acheter l’Euro. Dans tous les cas le risque lié à la Grèce restera très grand…

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ six = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>