Grèce: La situation a empiré au cours du weekend, les négociations sont dans une impasse et le défaut de paiement approche à grands pas

(ProfesseurForex.com) – Le weekend a été riche en informations au sujet de la Grèce, un sujet qui promet de rester sur le devant de la scène cette semaine, avec un remboursement de 1,6 milliards d’euros dû au FMI mardi, alors qu’aucun accord entre la Grèce et ses créanciers n’a encore été trouvé pour permettre le versement des fonds nécessaires.

La réunion de l’Eurogroupe de samedi s’est en effet soldée par un échec, avec aucun accord à l’horizon. En réalité, il semble même que le dialogue soit totalement rompu puisque le Premier Ministre grec a annoncé par surprise qu’il soumettrait les demandes des créanciers de la Grèce à un référendum.

Après une validation expresse de l’idée par le Parlement grec, on sait désormais que ce référendum aura lieu le dimanche 5 juillet, soit après la date du remboursement dû au FMI. Il est donc quasiment acquis que la Grèce ne pourra pas rembourser le FMI comme convenu mardi.

Par ailleurs, le ministre des finances grec a annoncé de son côté que le gouvernement envisage de fermer les banques lundi et d’opérer un contrôle des capitaux, ce qui sera confirmé ou non dans la nuit de dimanche à lundi.

Cependant, le non remboursement du FMI ne constituera pas techniquement un défaut de paiement pour la Grèce selon les agences de notations, ce qui ne restera qu’une maigre consolation, étant donné que d’autres échéances pouvant quant à elle donner lieu à défaut de paiement son attendues au début du mois de juillet.

En d’autres termes, il est possible que la Grèce puisse encore « gagner du temps » pendant quelques jours après l’échéance de mardi, mais plus le temps passe, plus le risque d’une sortie de la Zone euro devient probable, avec des conséquences inconnues.

Des solutions d’urgences restent toutefois encore possibles. A ce propos, on notera que Dominique Strauss Kahn, ancien patron du FMI, a suggéré que la Grèce ne reçoive plus aucun financement nouveau de la part de l’Union européenne comme du FMI mais qu’elle bénéficie d’une très large extension de la maturité et même d’une réduction nominale massive de sa dette à l’égard des institutions publiques.

Le début de semaine risque donc d’être animé, et tous les regards seront braqués sur Athènes…

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + quatre =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>